David Desharnais est revenu sur ses (difficiles) premières semaines en Russie

La dernière année n’a pas été de tout repos pour David Desharnais.

Il a terminé une saison difficile avec les Rangers de New York.

Il a été papa pour la première fois.

Il a signé un contrat avec le Lokomotiv de Yaroslavl dans le but premier d’aller rejoindre son ami Maxime Talbot.

Talbot a vu son contrat être racheté quelques semaines plus tard.

Desharnais s’est tout de même rendu à Yaroslavl (sans sa femme et son nouvel enfant) pour entamer son aventure russe.

Il a été plus souvent qu’autrement placé à l’aile et n’a pas connu de succès avec le Lokomotiv, tellement que le club a montré la porte à Desharnais.

Jusque là, son aventure russe était un flop total. Desharnais a confié à Jean-Charles Lajoie hier soir qu’avant de rejoindre Bob Hartley, Maxime Talbot et le Lokomotiv, il avait vécu des moments très difficiles. Il s’était rendu en Russie à reculons et les problèmes de langue se sont avérés plus graves qu’anticipés.

Mais il a trouvé le bonheur avec l’Avangard. Retrouver son ami Maxime Talbot – qui l’a convaincu d’aller avec lui, qu’ils auraient du plaisir ensemble – et un (bon) coach qui parle français, ça lui a finalement permis de retrouver le plaisir de jouer au hockey. Ça, et le fait que sa famille soit ensuite venue le rejoindre.

Desharnais a complété sa saison avec 28 points en 58 rencontres régulières et 7 autres en 18 matchs éliminatoires. Il a vu son équipe être balayée par le puissant CSKA en grande finale de la Coupe Gagarine.

À la question « qu’est-ce qui t’a le plus manqué du Québec? », David Desharnais a répondu « certainement pas la température! […] La poutine de chez Ashton sera ma réponse. »

Desharnais a aussi confié que se faire comprendre dans la vie de tous les jours n’était pas facile en Russie… Que c’est beaucoup plus simple pour lui au Québec.


Direction la Suisse pour Desharnais
Jean-Charles Lajoie a demandé à Desharnais s’il allait être de retour avec l’Avangard la saison prochaine. Desharnais lui a répondu non, qu’il venait de signer un contrat en Suisse.

Desharnais a confirmé qu’il allait rejoindre son ancien ami Christian Dubé, avec qui il a joué à Fribourg-Gottéron durant le dernier lock-out. Dubé est aujourd’hui le DG de l’équipe.

En tant que partisan, Lajoie a tout à fait le droit de ne pas connaître la future destination de David Desharnais…

Mais en tant qu’intervieweur télé, il me semble qu’il aurait dû savoir, non? Surtout qu’une petite recherche de quelques secondes lui aurait directement fourni la nouvelle… Datant d’il y a près d’un mois déjà.

En rafale

– Le défenseur le plus utilisé par les Stars lors des séries 2019 vient de signer une prolongation de contrat de six ans. À 5,8 millions $ par année, les Stars viennent de réaliser un bon coup. #DéfenseurSousEstimé

– Allan Walsh tire encore sur la LNH et son commissaire.

– Un nouveau botteur mexicain pour les Alouettes?

– Espérons qu’il ne s’agit que d’un congé…

PLUS DE NOUVELLES