COVID-19 : la blonde d’Alex Ovechkin tire à boulets rouges sur la LNH

Vous l’avez sans doute vu, mais hier soir, les Capitals de Washington ont reçu une amende de 100 000$ pour avoir enfreint le protocole sanitaire. Pourquoi? Parce qu’Alex Ovechkin et des coéquipiers se sont réunis dans une chambre d’hôtel.

Le capitaine des Caps s’est d’ailleurs excusé pour ce geste. Ce n’était pas un grand statement, mais il l’a fait.

Présentement, Alex Ovechkin est donc sur les lignes de côté puisque les gars seront testés. On ne sait pas s’ils ont le virus, mais la LNH ne veut pas prendre la chance de les renvoyer dans le vestiaire avant d’en avoir le coeur net.

Evgeny Kuznetsov, Dmitry Orlov, Ilya Samsonov et Ovy rateront d’ailleurs quatre matchs, selon leur entraîneur.

Résultat? Ça fait mal aux Capitals.

Les Capitals de Washington, qui ont pris le retour du hockey dans le bulle cet été aussi sérieusement que si Ryan Poehling était leur capitaine, doivent donc trouver des solutions d’ici là.

Toute cette situation fâche la copine d’Alex Ovechkin. Selon elle, il est ridicule que le capitaine de Washington et ses coéquipiers aient à endurer tout ça quand ils n’ont rien fait de mal.

Elle a été assez virulente à cet effet sur les réseaux sociaux.

En gros, elle reproche au virus de ne pas faire la part des choses entre deux gars ensemble sur le banc sans masque de l’équipe et ces mêmes deux gars-là ensemble dans une chambre d’hôtel sans masque. Elle a donc utilisé l’ironie pour faire passer son message, qui est que les gars n’ont pas toujours deux mètres de distance de toute manière.

Rappelons que les gars peuvent se voir sur le banc, sur la glace, dans le vestiaire (avec un masque) et dans le lobby de l’hôtel (aussi avec un masque), mais pas dans une chambre privée.

Outre le règlement incohérent, elle reproche aussi à la LNH de ne pas tenir compte du fait que son chum a des anticorps, tout comme Orlov. C’est donc dire qu’il a déjà eu le virus.

Est-ce qu’elle a le droit d’être fâchée? Oui. Est-ce qu’elle peut trouver le règlement incohérent ou stupide? Elle peut, oui. Croit-elle qu’il est là simplement pour bien paraître? Je ne sais pas, mais c’est possible aussi.

Mais est-ce qu’elle a manqué une occasion de se taire? Oui.

Ultimement, le règlement existe. Les joueurs l’ont accepté pour revenir au jeu et, qu’ils soient d’accord avec ce dernier ou non, ils doivent le respecter. C’est vrai pour eux et c’est vrai dans la société en général.

Prenons l’exemple du couvre-feu au Québec. Qu’on soit pour ou contre, il faut le respecter. C’est la loi. Rien ne nous empêche de ne pas être d’accord, mais c’est la loi.

La LNH ne peut pas non plus créer un système à deux vitesses pour ceux qui ont les anticorps et ceux qui ne l’ont pas. Sinon, j’en connais une maudite gang qui ferait des « party COVID-19 » comme on l’a vu aux États-Unis en 2020, question de l’attraper et de pouvoir aller se promener partout cet été.

Il faut tracer une ligne et la LNH l’a fait. Oui, les joueurs peuvent se voir dans certaines situations, mais la LNH veut limiter les rencontres qui ne sont pas nécessaires afin de limiter la propagation du virus.

Et comme elle ne peut pas empêcher les mises en échec, la LNH a choisi de couper dans un aspect plus logique : les rencontres hors de la glace.

Il faut aussi considérer le fait que les joueurs de la LNH sont des modèles pour la population. Un non-respect des mesures en place n’est pas idéal pour l’exemple que ça donne à nos jeunes.

Alors pour toutes ces raisons, la copine du capitaine des Capitals a manqué une bonne occasion de se taire.

* Mise à jour : le gardien Samsonov a la COVID-19. Voilà pourquoi, même si les gars n’ont pas le virus en théorie, il ne faut pas se réunir.

En rafale

– Un seul joueur au ballottage aujourd’hui.

– Absolument.

– Dossier à suivre.

– Encore absent.

– Machine!

PLUS DE NOUVELLES