Un couteau suisse (sans instructions) bientôt à la portée des équipes

Il y a quelques semaines, la LNH a annoncé en grandes pompes, à court terme, l’implantation de données qui seront compilées en temps réel pendant tous les matchs, à l’aide d’une puce qui sera sur chaque joueur et dans les rondelles.

Une avancée qui a pu être acceptée par l’Association des joueurs une fois qu’il a été entendu que les données récoltées ne serviraient pas dans les négociations de contrat.

Des tests ont été faits en janvier, lors de deux matchs des Golden Knights, durant lesquels les représentants de toutes les équipes de la LNH.

Ce qui ressort des témoignages récoltés par Craig Custance, c’est que les équipes savent qu’elles auront entre les mains un nouvel outil qui leur sera utile, mais qu’elles ne savent pas encore jusqu’à quel point, vu la nouveauté du projet.

En ce moment, difficile de ne pas être en accord avec elles. On sait que ces données seront utiles et serviront, entre autres, pour les paris sportifs, car de nouvelles possibilités pourront être offertes de ce côté.

C’est un facteur positif qui a su convaincre tout le monde… Car ça fera augmenter les revenus de la LNH.

Le problème, c’est qu’elles ne savent pas encore à partir de quand elles auront ces données (qui seront aussi remises à l’Association des joueurs, par souci d’équité), ni quelles données seront sous leur main. Le projet est encore en développement.

Celui qui a le mieux résumé le tout, parmi les DG de la LNH, c’est Julien BriseBois, du Lightning.

« Il faut compiler suffisamment de données, sur une période assez grande, pour avoir quelque chose qui sera assez solide. La NBA a collecté des données et fait leur analyse pendant plusieurs années et ça leur a pris du temps avant d’avoir quelque chose de tangible pour baser des décisions sur ces données.»

Bref, un couteau suisse sera mis à la disposition de tous, mais sans les instructions pour s’en servir convenablement, durant les premières années à tout le moins.

En bout de ligne, lorsque les données utiles seront isolées, les spécialistes dans le domaine voient un grand potentiel pour les équipes, allant de la gestion du temps de jeu pour maximiser leur potentiel à une meilleure élaboration de leurs stratégies.

La question que les fans de hockey les plus féroces se demandent : est-ce que le public aura accès à toutes ces nouvelles statistiques? Probablement certaines, mais ça reste à voir. En attendant, je trouve que cette avancée est rafraîchissante à suivre!

En rafale

– Finalement, Thornton et Reaves ont reçu chacun une amende de 2 500$ pour cette séquence douteuse. Aussi bien dire une petite tape sur les doigts.

– Après la déconfiture de Peter Chiarelli à Edmonton, pas certain que Mike Gillis serait l’homme de la situation. Son passage à Vancouver a été très tumultueux…

– Mon choix personnel, je me plais à le répéter, c’est Mark Giordano. Sans aucun doute.

– Un héros obscur qui accomplit toute une besogne pour les Islanders.

PLUS DE NOUVELLES