Côté style de vie, Edmonton se donne de l’avance sur Vegas comme lieu pour finir la saison

Si on demandait aux joueurs de la LNH de nommer leur lieu de prédilection où vivre, le nom de Las Vegas serait souvent dans le scrutin pour des raisons évidentes. Pas juste aux joueurs de la LNH, d’ailleurs.

De l’autre côté de l’équation, avez-vous entendu les rumeurs qui veulent que Jaromir Jagr partait de Pittsburgh en jet afin d’aller passer une grosse soirée sur la rue principale de Winnipeg, d’Edmonton ou de Buffalo? Moi non plus.

Mais pourtant, il semblerait bel et bien que la ville d’Edmonton se donne une avance importante sur les autres villes en raison de son lifestyle. 

C’est bel et bien le mot employé par Darren Dreger dans son segment du Insider Trading.

Si la ville de Vegas est encore au coeur de la lutte pour accueillir des matchs, la ville d’Edmonton est encore au coeur de l’histoire. Après tout, en plein été, il fera moins chaud…

Mais surtout, ce qui est attirant, c’est le fait que la bulle dans laquelle est situé l’aréna des Oilers est bien plus agréable que la ville de l’Alberta en tant que telle. On y retrouve de nombreux endroits où s’amuser, ce qui permettrait aux joueurs (et à leur famille) de rester dans une sorte de bulle de toute manière et d’avoir des manières de se divertir.

C’est ce qui donne un avantage à Edmonton… en plus des pressions du gouvernement de l’Alberta.

Selon ce que les informateurs de TSN ont soulevé, la possibilité de voir deux villes accueillir des matchs est encore bien réelle. Edmonton et Vegas sont dans la course, mais il ne faut pas écarter Vancouver, Toronto et une poignée de villes des États-Unis trop rapidement.

Ça prend bien la COVID-19 pour rendre Edmonton attirant…

Isoler des joueurs à Edmonton semble donc être de plus en plus une option de choix, mais les règles pour faire entrer des athlètes au pays devront s’adoucir au cours des prochaines semaines.

C’est présentement le grand problème avec le Canada.

Par contre, dans l’optique où le déconfinement se poursuivra dans les prochaines semaines, la LNH ne s’en fait pas trop avec ça.

En rafale

– Oui, Kovy était fort.

– Il veut des gars d’ici.

– Avec raison.

– Les grosses années du CH.

– Dommage.

PLUS DE NOUVELLES