Cole Caufield marque dans une défaite des Badgers

Cole Caufield et les Badgers du Wisconsin disputaient la victoire dans leur douzième match de leur saison cet après-midi face aux Golden Gophers de l’université du Minnesota.

Avant la rencontre d’aujourd’hui, les Badgers disposaient d’une fiche de six victoires et de cinq défaites et Caufield avait cumulé six buts et sept passes pour un total de treize points en onze matchs.

Caufield, qui vient tout juste de revenir d’une victoire au Championnat mondial de hockey junior, a récolté une passe hier lors du premier match qu’il a disputé depuis son retour.

Et, dans la rencontre d’aujourd’hui, l’espoir a fait ce qu’il sait faire le mieux : marquer alors qu’il était positionné à son spot, à gauche à la hauteur des cercles :

Sérieusement, c’est à se demander pourquoi il n’a pas été utilisé à cet endroit en powerplay lors du Championnat du monde junior. Il semble être tellement à l’aise à cet endroit là sur la patinoire… Ça en dit long sur ses qualités/aptitudes de marqueur.

Sur une autre note, la bande à Caufield a baissé pavillon face à leurs adversaires par la marque de 5 à 3. Ainsi, les Badgers montrent un dossier de six victoires et autant de défaites.

Caufield, lui, poursuit sur sa belle saison en inscrivant un quatorzième point en seulement douze rencontres. S’il continue sur sa lancée, il pourrait terminer la saison avec plus d’en point par match, ce qui se veut excellent pour un kid qui vient avoir de 20 ans dû au niveau de jeu du BIG 10 dans la NCAA.

Mais, tout ça ne changera rien lorsqu’il arrivera à Montréal l’an prochain. Même s’il impressionne où il est présentement au niveau statistique, sa place chez le CH n’est pas garantie et ce sera à lui de faire ses preuves quand le moment viendra.

Pourrait-il même passer à Laval? C’est très possible. On aura la réponse à cette question au camp d’entraînement de l’an prochain. D’ici là, continuons d’admirer sa progression.

En rafale

– Excellente nouvelle.

– Le jeune ne tarde pas à se faire valoir au camp des Rangers.

– Incroyable, mais vrai.

– Du grand P.K.!

– Ça, c’est drôle.

PLUS DE NOUVELLES