Cole Caufield doit être en uniforme dès le premier match des séries

Les séries approchent enfin.

Place enfin aux choses sérieuses, même si tout laisse croire que le Canadien sera la dernière équipe de LNH à amorcer son tournoi printanier (le 20 mai prochain).

D’ici là, l’identité des deux attaquants qui seront laissés de côté lors du match #1 fera couler beaucoup d’encre.

Je me suis lancé dans une longue analyse mardi dernier qui, au final, m’amenait à deux noms : Caufield et Kotkaniemi. Ils étaient des choix sécuritaires en quelque sorte pour entamer les playoffs.

Toutefois, les deux plus jeunes joueurs de l’équipe pouvaient encore utiliser le match d’hier afin de prouver qu’ils ne méritaient pas de sauter leur tour. Et c’est exactement ce qu’a fait Cole Caufield. Ses deux points, son énergie, sa détermination, son tir, sa créativité, sa chimie avec Nick Suzuki… il a à mon avis prouvé hier qu’il devait être en uniforme la semaine prochaine. Des choses ont changé lors des derniers matchs et certains ont réussi leur audition. D’autres l’ont échoué, eux.

En prolongeant sa longue léthargie et en ne se montrant pas indispensable, Kotkaniemi a quant à lui fait l’inverse. Il ne serait pas surprenant de le voir dans les gradins jeudi soir prochain à Toronto.

Partons de la base…

Dom Ducharme croit que tous ses joueurs blessés (sauf Drouin) seront à leur poste. Il ne semble pas avoir l’intention de briser la chimie qui existe entre Tatar, Danault et Gallagher – même si Tatar en arrache depuis son retour au jeu et en séries généralement – et le trio d’Evans va bien présentement. Suzuki a une belle chimie avec Toffoli, mais aussi avec Caufield.

Anderson mérite clairement de jouer, tout comme Perry.

Kotkaniemi et Armia n’en donnent quant à eux pas beaucoup à leur entraîneur présentement.

En prenant tout ça en considération, on en vient à cette première ébauche là (et à la conclusion en bas de page tweet :

Non, rien n’est parfait et non, je ne crois pas que placer Anderson aux côtés de Staal et Perry soit optimal pour le gros ailier du Canadien…

Oui, je crois qu’Anderson mériterait mieux…

Mais l’objectif est de bâtir l’alignement qui donnera au CH les meilleures chances de l’emporter lors du premier match.

Armia, qui sera UFA l’été prochain, peut être tassé présentement. Tout comme Kotkaniemi, qui n’a pas de place ni au centre ni à l’aile right now.

Malheureusement, le Canadien serait relativement petit devant avec Gallagher, Byron, Caufield et les autres… mais on ne peut pas tout avoir. Par contre, peut-on prendre le risque de se faire autant brasser en territoire offensif?

Est-ce que le Canadien serait meilleur avec Kotkaniemi à la place de Staal (au centre de Perry et Anderson)? Est-ce qu’une éventuelle « blessure » à Eric Staal réglerait tout? Peut-être… mais KK n’a pas nécessairement été meilleur que Staal au cours du dernier mois. Qui aide le plus l’équipe présentement entre Staal et Kotkaniemi? Et… qui nuit le moins à la formation?

Sachant que Staal n’a vraiment pas été bon en bleu, blanc, rouge, ça en dit gros sur le jeu de KK actuellement.

Sachez qu’une défaite lors du premier match forcerait Ducharme à peut-être déjà brasser sa soupe. Les alignements du 20 et du 24 mai pourraient être très différents l’un de l’autre. Tatar, Staal, Caufield et les membres du trio d’Evans pourraient vite perdre leur place dans la formation.

Cependant, j’ai l’impression que Ducharme va préférer ses vétérans pour débuter… sauf dans le cas de Caufield. Je l’espère, du moins. Comment peux-tu te passer d’un tel marqueur en séries, aussi jeune et petit soit-il?

Le but est de trouver l’équilibre entre la jeunesse, le talent, le size et l’expérience. Où se situe cet équilibre-là dans la tête de Dom Ducharme (qui joue son poste, rappelons-le)? Est-ce que Perry, Weber, Price et Gallagher, c’est assez de leadership et d’expérience pour se passer d’un gars comme Eric Staal (au profit d’un gars qui se cherche comme Kotkaniemi)? C’est un autre pensez-y bien. Mais est-ce que Kotkaniemi est vraiment meilleur que Staal présentement? #MauxDeTête

Tomas Tatar en danger?
Je souhaite à Tomas Tatar de commencer ses séries en force car sinon, elles pourraient prendre fin abruptement. Sa place est loin d’être locked pour tout le premier tout, lui. Et ça rendrait la négociation de son futur contrat plutôt difficile…

Si tu prônes vraiment la méritocratie, Cole Caufield doit jouer et des gars comme Tatar, Staal, Kotkaniemi et Armia sont en danger. Asseoir Caufield enverrait un bien drôle de message…

Le Canadien a 99 problèmes, mais Cole Caufield n’en est pas un. #ÀLaJayZ

Laisser Tatar, Staal ou Armia de côté est un risque pour le vestiaire, mais aussi pour les futurs marchés des joueurs autonomes. Ceci dit, laisser Caufield de côté est un risque hockey, dans le vestiaire et sur la glace… et le CH n’aura pas beaucoup de sous à dépenser lors des prochains mois de juillet! Quel risque souhaite-t-on prendre alors? Veut-on vraiment laisser de côté un buteur hors-pair alors que ça pourrait venir te hanter si tu marques peu lors des première rencontres?

Cole Caufield a forcé la main du Canadien qui, en retour, doit le reconnaître et le faire jouer dès le match #1. Dom Ducharme est payé pour prendre des décisions difficiles. À lui de caller la shot.

En rafale

– Le Canadien aura beaucoup de choses à se faire pardonner en séries.

– Un autre trophée pour Marc-André Fleury!

– Autre histoire d’inconduite dans la LNH, cette fois chez le Blackhawks (2010).

– Québécois : les Alouettes et le CF Montréal ont pris un chemin bien différent de celui du Canadien.

– Victoire, arrêt de plus de deux heures, deux buts pour Johnsen, clean sheet pour James Pantemis, fin de match en contrôle et première place dans l’Est pour le CF Montréal. [JDM]

PLUS DE NOUVELLES