Cole Caufield a réalisé un autre fait d’armes

Cole Caufield est trop fort. Le petit attaquant de 5 pieds 7, qui a été sélectionné par le Canadien au 15e rang lors du dernier encan de la Ligue nationale de hockey, démontre à quel point il est bon au niveau de la NCAA. On parle ici d’une recrue de 18 ans, qui s’impose et marque des buts à outrance dans un circuit somme toute peu offensif. Il possède ce don pour enfiler l’aiguille, peu importe l’espace, et il ne s’est pas gêné pour le démontrer dès son entrée en scène dans le circuit universitaire.

Donc, avec une récolte de huit buts et dix points (sept matchs) lors de son premier mois universitaire, il a été nommé la recrue du mois (octobre). Avec cette récolte, en plus d’une mention d’aide le 1er novembre, il figure au sommet des pointeurs des Badgers du Wisconsin, un point devant Linus Weissbach. Weissbach est âgé de 21 ans et il a été sélectionné en 2017 (un choix de 7e tour des Sabres de Buffalo).

Caufield a d’ailleurs marqué l’histoire des Badgers en devenant le premier joueur de leur histoire à réussir trois rencontres de plus d’un but en octobre. Je le répète une énième fois, mais il a couronné sa première rencontre dans ce circuit avec un doublé. Puis un autre doublé lors de la 2e… et un autre lors du 3e match. Tout le monde se prosterne devant un tel talent, qui pourrait rejoindre le Canadien le printemps prochain (ça demeure son but ultime).

Le jeune espoir du Canadien évolue avec son camarade Alex Turcotte, le 5e choix au total en 2019 (Kings), et celui-ci est en mesure de suivre la cadence du numéro 8. Turcotte a récolté jusqu’ici un total de huit points en six matchs. Pas mal pour deux kids de 18 ans.

Prochain match des Badgers de Cole Caufield : vendredi et samedi alors qu’ils lutteront contre les Lancers à Omaha.

En rafale

– Mine de rien, Brendan Gallagher connaît toute une carrière.

– Les Canucks de Vancouver sont très excitants à observer, croyez-moi.

– C’est toujours impressionnant les entraînements hors glace des joueurs.

– Dave Tippett explique que les deux matchs en 24 heures sont différents aujourd’hui.

– Il y a au moins cinq joueurs de la LHJMQ qui doivent se retrouver avec Team Canada .

PLUS DE NOUVELLES