Claude Julien se porte à la défense de Jonathan Drouin

Jonathan Drouin est le sujet de l’heure pour les partisans et les observateurs du Canadien.

Oui, le #92 n’a pas été étincelant. Il a même été très moyen. Mais n’oublions pas qu’il n’est pas le seul à connaître un camp d’entraînement mi-figue, mi-raisin. On n’a qu’à penser à Jesperi Kotkaniemi, Tomas Tatar ou encore Max Domi.

Pourtant, on entend beaucoup moins parler de ces joueurs. 

Le peuple a émis d’énormes espoirs en Jonathan Drouin lorsqu’il est arrivé dans la métropole. Et pour le moment, les partisans (mais aussi certains spécialistes) ne sont pas satisfaits du rendement de Drouin. Claude Julien n’est pas dupe : il entend les commérages concernant son attaquant, et il a décidé de le défendre.

Donnez-lui un break ! Il y a 25 joueurs au sein de cette équipe. Pour une raison ou une autre, il est le centre d’attention (…) Il est comme d’autres joueurs. Il essaie de retrouver sa touche. C’est la même réalité dans toutes les équipes. Le plus important, c’est que nos gars soient prêts lors de la mise en jeu initiale, jeudi prochain.

– Claude Julien

On a un peu la sensation de revivre la même chose que l’an passé. Jonathan Drouin avait été timide lors du camp d’entrainement. Il avait également mis du temps à inscrire son premier point en saison régulière, mais ça ne l’a pas empêché de récolter 46 points lors des 55 premiers matchs de la saison.

Tout est une question de régularité dans son cas. Et il a les moyens de trouver cette constance.

À lui de jouer !

En rafale

– À lire.

– Wow !

– En parlant de Crosby.

– Si ça vous intéresse…

PLUS DE NOUVELLES