Claude Julien ne veut pas de changements

On connaît tous cette nouvelle tangente où quatre individus, incluant le pilote en chef, se retrouvent à diriger une formation derrière le banc. Les entraîneurs-chefs veulent différentes expertises et souhaitent créer une « équipe » derrière le banc afin d’atteindre un second niveau. Du côté du bleu, blanc, rouge, Claude Julien fait confiance à toute une brochette qui inclut Kirk Muller, Dominique Ducharme et Luke Richardson. Sans omettre la présence de Stéphane Waite, qui prend bien soin des cerbères de l’organisation.

Avoir une tonne de ressources comme ça facilite les choses dans une ère où la technologie scintille plus que jamais. Lorsqu’un joueur se retrouve entre deux séquences, c’est devenu une habitude de l’apercevoir jacasser avec l’un des assistants, une tablette en main. C’est avec celle-ci que le joueur analyse certaines données, dont les erreurs qu’il doit corriger pour la prochaine présence ou les lacunes chez l’adversaire. C’est ça, la technologie, comme l’a indiqué Marc-Antoine Godin à travers son plus récent billet.

Chez le Tricolore, chacun des pions à un rôle bien précis : celui de Muller est de tenir les joueurs soudés. S’occuper de l’aspect « player coach » ou de grand frère pour les joueurs qui enfilent l’uniforme de cette Sainte-Flanelle. Richardson, lui, s’assure de bien guider les défenseurs avec un sens de la communication très aiguisé. Pour ce qui est de Ducharme, il demeure le bras droit direct de Julien, lui qui a présenté une nouvelle structure de jeu à la suite de son embauche. Claude Julien n’est pas un habitué de ce type de « relation », lui qui a comme réputation de « runner » cela tout seul.

Au final, ça semble lui plaire puisqu’il poursuivra ainsi en vue de la prochaine campagne, c’est à dire, avec trois adjoints qui l’accompagnent derrière le banc. Il ne souhaite pas modifier cette recette qui semble gagnante… malgré une exclusion des dernières séries. Le coach a certes besoin d’un adjoint à « tablette » parce que lui n’est clairement pas un spécialiste en la matière, étant de la vieille école.

En rafale

– Rappel : voici celui qui remplacera Fenton par intérim.

– Un an de plus avec l’Avalanche du Colorado pour Vladislav Kamenev.

– Imaginez s’il y avait plusieurs grandeurs de patinoires au sein de la LNH…

– Cette fois-ci, Cole Caufield se retrouvera sur la 3e ligne.

– La guerre était pognée!

PLUS DE NOUVELLES