Cinq raisons de miser sur le Canadien cet été selon Sean Gordon

Quand on y croit, tout est possible. C’est ce qu’ils disent, du moins.

Et Sean Gordon, journaliste pour TheAthletic, y croit lui.

Il vient de publier une liste de cinq raisons pour lesquelles les équipes – en commençant par les Penguins – devraient se méfier du Canadien lors du prochain tournoi éliminatoire. Et il n’a même pas parlé de Carey Price… qui selon lui, ne sera fort probablement pas autant un facteur X que ne l’espèrent certains.

1. L’équipe montréalaise a été excellente à cinq contre cinq en 2019-20. Selon les stats avancées, le CH a été la deuxième meilleure de la ligue à cinq contre cinq, notamment au chapitre des chances de marquer. Ce n’est pas rien. Surtout qu’en séries, il se call généralement moins de pénalités…

Le Canadien fait partie de l’élite à forces égales. Ils ont deux premiers trios capables de générer de l’offensive, mais aussi de museler l’adversaire. Et leur bottom six a fait le travail cette saison.

2. Le trio Tatar – Danault – Gallagher pourra à nouveau être formé suite à la guérison de Tatar. Voilà là un excellent trio pour museler des gars comme Sidney Crosby et Evgeni Malkin…

3. Le power play montréalais a connu une saison difficile… surtout au Centre Bell. Il a été très bon sur la route (24,7 %)… et devinez quoi, le CH jouera tous ses matchs loin de la maison cet été.


4. Historiquement, le Canadien est bon après une longue pause. C’était comme ça sous les ordres de Michel Therrien et ce l’est encore avec Claude Julien.

5. L’attaque du CH est jeune et rapide… soit exactement ce qui pourrait surprendre certaines équipes plus traditionnelles comme les Penguins.

Ceci dit, Sean Gordon a oublié de mentionner que le penalty kill montréalais a connu des difficultés cette saison, que Jesperi Kotkaniemi risque de ne pas être suffisamment rétabli de sa blessure à la rate, que Max Domi pourrait (contre sa volonté) devoir déclarer forfait en raison de son diabète et que quatre joueurs (Kovalchuk, Scandella, Cousins et Thompson) ont plié bagage avant le deadline. Il y aura des trous un peu partout dans l’alignement montréalais

Le CH a beau avoir quelques stats encourageantes, reste que l’équipe était au 24e rang lorsque les activités ont été suspendues et qu’elle n’a remporté que 19 rencontres en temps régulier cette saison. Seuls les Red Wings et les Sénateurs ont fait pire que le CH à ce chapitre

Je vous invite à lire l’article de Sean Gordon au complet sur le site TheAthletic et à me donner votre opinion quant aux réelles chances du CH cet été sur notre page Facebook.

En rafale

– Jake Sanderson avant Quinton Byfield?

– Plusieurs joueurs ne veulent rien savoir de s’isoler loin de leur famille durant plusieurs mois. On peut les comprendre.

– Bonne fête P.J.

– Un lien spécial unit la MLS et la Bundesliga.

– Entièrement d’accord avec Ciccone sur celle-là.

PLUS DE NOUVELLES