Chantal Machabée croit que Shea Weber cache une blessure

Depuis hier, le dossier Shea Weber est au coeur de l’actualité. Sa réponse offerte aux journalistes quand il a été questionné sur ses performances a créé de plus grosses vagues que cela aurait dû.

Rappelons qu’il a affirmé qu’il ne voulait pas parler de ses performances individuelles, que celles de l’équipe primaient.

Il y a deux écoles de pensée dans le dossier. D’abord, il y a ceux qui croient que Weber n’aurait pas dû tenir de tels propos. Son leadership a été remis en cause par certaines personnes.

Mais de l’autre côté, il y a ceux qui croient que ce n’est pas la fin du monde. Après tout, Weber a toujours mis l’équipe de l’avant dans la victoire comme dans la défaite. Je suis de ce groupe et je crois que les mots « il n’y a pas lieu de parler de mon jeu » ont mis le feu aux poudres. S’il avait simplement parlé du club, ça aurait mieux passé.

Ce qui résonne le plus, dans toute l’histoire, c’est le fait que le leadership de Weber ait été remis en cause. Le capitaine du Canadien, reconnu comme l’un des bons meneurs d’hommes de la LNH, est-il vraiment un mauvais leader?

Dans sa chronique du jour sur les ondes du 91.9 Sports, Chantal Machabée affirme qu’un joueur de la LNH (et non pas du Canadien) a eu vent des propos et lui a envoyé un message afin de lui confirmer que Weber était l’un des meilleurs meneurs de la LNH. Et qui de mieux qu’un gars du milieu pour faire la lumière sur la façon dont Shea Weber agit vraiment derrière les portes closes?

Et si on se concentre sur ses performances en tant que tel (ce qui est le gros du sujet, dans le fond), Chantal a sa petite idée sur ce qui peut faire en sorte que Weber joue moins bien : selon elle, le capitaine est blessé.

Puisque Weber ne tire presque plus au filet (et qu’il utilise son tir du poignet quand il le fait), elle croit qu’il est dans l’impossibilité de le faire. Ça fait un petit bout qu’on le remarque.

La journaliste affirme aussi que Weber fait souvent du temps supplémentaire après les entraînements du Canadien afin de pratiquer son tir. C’est donc dire qu’il veut ajuster le tir (sans mauvais jeu de mot) pour pouvoir adapter ses élans offensifs.

On se souviendra d’ailleurs que la semaine dernière, Dom Ducharme avait affirmé que Weber n’était pas à 100 %, mais que cela ne l’empêche pas de tirer ou de bien jouer.

On jase. Est-ce que sa blessure est à ce point intense qu’il ne peut pas bien faire son travail, ce qui explique pourquoi il ne veut pas jaser de ses performances individuelles?

Peut-être, oui.

En rafale

– Officiel : Jon Merrill sera en uniforme ce soir.

– Josh Anderson comprend la frustration des partisans.

– Mike Smith sera en action ce soir.

– RNH de retour ce soir?

– Triste nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES