Cayden Primeau est en train de surpasser Charlie Lindgren à Laval

La profondeur du Canadien est une bonne chose, bien qu’elle soit aussi synonyme du fait d’envoyer Michael McNiven dans la ECHL. L’arrivée de Cayden Primeau dans les rangs professionnels a brouillé les cartes au camp d’entraînement du Tricolore et continue de le faire à ce jour. Depuis son arrivée avec le Rocket de Laval, le jeune gardien américain fait bien mieux que son collègue Charlie Lindgren. Les deux gardiens ont obtenu un total de 5 départs depuis le début de la campagne.

Primeau compte 3 victoires et 2 défaites à sa fiche, arrêtant 93,7% des lancers dirigés vers lui et allouant moins de 2 buts par match (1.99 BA).

De son côté, Lindgren a cumulé une fiche de 1-3-1, arrête 88,5% des lancers dirigés vers lui et donne près de 3 buts par match à l’adversaire (2,95 BA).

Présentement, ce n’est même pas une question : Primeau est assurément en train de surpasser Charlie Lindgren dans la hiérarchie organisationnelle, si ce n’est pas déjà fait.

Pendant ce temps, le gardien de 22 ans Michael McNiven se tourne les pouces dans la ECHL. Il a pris part à seulement deux matchs avec le Thunder d’Adirondack, accordant sept buts pour une moyenne de 3,5 buts alloués par rencontre ainsi qu’un taux d’efficacité de 0,877. Il a remporté l’un de ses matchs, au moins… Mais il ne s’agit pas des circonstances idéales pour lui, qui a bien fait en 30 matchs pour le Rocket.

Il avait mieux fait que Lindgren, qui continue à en arracher dans la Ligue américaine. Si les postes sont attribués par mérite, cette préférence envers Lindgren est illogique et déconcertante, d’autant plus qu’à 25 ans, il s’approche de plus en plus de son plafond. Un plafond qui ne semble pas très haut…

En Rafale

– Steve Yzerman peut-il aider Matthews à devenir un gagnant?

– Romanov sur la troisième paire.

– Noah Dobson restera dans la LNH.

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES