Cayden Primeau doit obtenir plus que 50 % des départs d’ici la fin de la saison

On l’a écrit plus tôt ce matin : le club-école du Canadien connaît actuellement sa meilleure saison depuis 2011. Le Rocket entamera tout comme le CH son dernier droit vers les séries après ce weekend des étoiles. La différence? Il a de bonnes chances de prolonger sa saison au printemps, lui.

Je veux bien croire que l’objectif numéro d’un club-école est de développer les jeunes joueurs de l’organisation, mais Joël Bouchard devra tout de même prendre des décisions qui viseront davantage les résultats collectifs que le développement à long terme des individus au cours des prochaines semaines. Il n’a pas eu peur de le faire avec Josh Brook et il aura d’autres choix déchirants à faire.

Faire les séries aidera(it) chacun des joueurs du Rocket dans son apprentissage global.

Or, il y a matière à se poser une question : pourquoi Joël Bouchard continue-t-il de faire une rotation entre ses deux gardiens de but? Pourquoi y va-t-il encore 50-50 devant le filet?

Depuis qu’il a été retranché par le CH et après avoir passé quelques jours avec le grand club, Cayden Primeau a recommencé à obtenir un départ sur deux avec le Rocket.

Pourtant, ce n’est pas comme si Keith Kinkaid offrait de meilleures chances de gagner à Joël Bouchard ou qu’il avait besoin de jouer pour bien se développer. Kinkaid deviendra joueur autonome sans restriction le 1er juillet prochain et son aventure avec le Canadien est fort probablement déjà terminée.

Primeau est le meilleur gardien du Rocket présentement et il représente l’avenir de l’organisation devant le filet. Il doit être mis de l’avant et traité ainsi.

(Crédit: HockeyDB.com)

Il doit donc garder les buts plus souvent que 50 % du temps d’ici la fin de la saison. Son développement en dépend – il aurait beaucoup à apprendre à le faire – et la participation de l’équipe aux séries aussi. Tant qu’à ne pas l’avoir gardé à Montréal pour disputer seulement 10-20 % des matchs, aussi bien lui en donner beaucoup à Laval!

Lorsqu’il s’est amené à Hamilton en 2007, Price a disputé deux matchs en fin de saison… avant de jouer 22 matchs en séries éliminatoires. Il n’a pas eu à faire de rotation 50-50 avec qui que ce soit (Yann Danis, en l’occurence).

Les Bulldogs ont gagné la Coupe Calder cette année-là aussi…

Il faut viser l’excellence et elle a davantage de chances d’être atteinte avec Primeau qu’avec Kinkaid devant le filet du Rocket.

Primeau doit jouer 75 à 80 % des matchs d’ici la fin de saison. Au minimum…

C’est ainsi qu’il apprendra le mieux et c’est ainsi que le Rocket aura le plus de chances de faire les séries.

Un plan, ça se modifie, ça se change, ça s’adapte. Joël Bouchard doit modifier le sien.

En rafale

– Eric Engels échangerait Nate Thompson, Nick Cousins et Marco Scandella… mais pas Ilya Kovalchuk? [HFans]

– Vrai! Dale Weise donne toujours son effort maximum!

– Autre preuve qu’avoir de bonnes statistiques avancées ne signifie pas nécessairement que tu obtiendras du succès. Et l’échantillon est très grand ici…

– Shea Weber est encore une fois très apprécié/respecté de ses pairs.

– Doug Wilson a encore la confiance de ses patrons à San Jose.

PLUS DE NOUVELLES