Carey Price est le 4e gardien le plus occupé depuis 2016-2017

Toujours blessé, Carey Price? Fragile? Renaud Lavoie n’aime pas cette thèse qui circule sur les réseaux sociaux, et il s’est présenté à l’émission JiC avec un tableau démontrant que ce n’est pas autant le cas depuis 2016-2017.

Bon. D’abord, mentionnons qu’il n’a disputé que 12 matchs en 2015-2016 en raison d’une blessure. Or, le point de Renaud demeure tout simplement que depuis cette blessure qui a sonné des cloches, les choses sont bien moins pires qu’on ne le pense. 

Depuis 2016-2017, seulement trois gardiens ont disputé plus de matchs que Carey Price. Le #31 est donc le quatrième gardien le plus occupé de la LNH depuis cinq saisons.

Dans l’échantillon, il y a notamment 2017-2018, saison durant laquelle il a été «limité» à 49 matchs.

Il y a quatre constatations à faire.

1. Il serait plus juste de calculer le nombre de jours passés sur la liste des blessés, ou bien le nombre de matchs ratés en raison d’une blessure. 

Cette statistique ne nous est pas accessible, mais il est très possible que ce serait assez différent puisque…

2. Ce ne sont pas tous les gardiens qui ont la même charge de travail

Carey Price joue beaucoup, en temps normal. Si l’on décide de lui offrir 70 départs sur 82 matchs et qu’il rate 10 matchs en raison d’une blessure, il a tout de même disputé 60 rencontres. Si, par exemple, on souhaite offrir 60 départs sur 82 matchs à Connor Hellebuyck et qu’il ne rate aucune rencontre, il aura joué autant que Price, sans être blessé autant.

3. Cette charge de travail peut expliquer des choses

Après tout, Price est très occupé et ç’a des effets sur son corps. Est-ce que sa grande charge de travail est liée aux nombreuses absences puisqu’il est plus facilement épuisé/raqué?

4. La qualité du réserviste y est aussi pour quelque chose

Keith Kinkaid, Charlie Lindgren, Antti Niemi. Pas beaucoup de gardiens fiables. Et si un gars comme Jake Allen avait été à Montréal depuis 2016-2017, parlerait-on de Price dans le top-5?

On comprend où Renaud veut en venir, puisqu’il demeure un fait que Price est relativement souvent à l’écart du jeu. Est-il fragile? Peut-être, peut-être pas. Mais cette statistique ne dit pas tout.

En Rafale

– Tryamkin de retour?

– Qu’en pensez-vous?

– Enfin.

PLUS DE NOUVELLES