Carey Price croyait pouvoir tout gagner en 2013-2014

Hier, pour la première fois depuis une éternité, Carey Price s’est entretenu avec les médias de Montréal. Et comme on l’a rapporté hier sur le site, il ne semble pas pleinement convaincu du retour de la LNH cet été.

Ceci étant dit, s’il semble ne pas trop y croire, c’est différent de 2013-2014. Au cours de l’entretien avec les journalistes, le sujet de 2013-2014 est arrivé. Et comme l’a rapporté Martin McGuire au 98.5, dans son entretien avec les médias, Price a fini par aborder le sujet de l’année 2013-2014.

Et selon ses dires, le CH avait vraiment des chances de faire un bon bout de chemin en séries cette année-là.

Si je prends le temps d’y penser deux minutes, il y a des affaires dans ma vie à côté desquelles je suis passé. – Price

Le journaliste du 98.5 ajoute que Price, avec du regret dans la voix, a affirmé que cette année-là, ça aurait pu être son année et celle du Canadien.

Évidemment, on parle de l’année où le CH a vu Chris Kreider détruire les espoirs de l’équipe en blessant Price. C’est d’ailleurs la deuxième fois cette semaine que le sujet est abordé avec des acteurs de cette série-là.

Mais on dirait que le gardien n’est pas dans le même état d’esprit qu’il y a six ans. Aujourd’hui vedette d’un club un brin moins talentueux, il se retrouve au bas de l’échelle des séries.

Oui, le cerbère s’entraîne maintenant dans les installations de son club junior, à Tri City. Ceci étant dit, il ne reçoit aucun lancer de calibre de la LNH.

Ou aucun lancer tout court, à vrai dire.

Dans un texte publié aujourd’hui par Arpon Basu, il a affirmé que le gardien #31 du CH est encore aux États-Unis. Or, puisque le camp commencera dans deux semaines exactement, qu’il est aux États-Unis et qu’il doit se placer pendant deux semaines en isolement volontaire, le gardien ne pourra pas – à moins de voir la LNH obtenir une exemption – participer à la première journée du camp.

Sait-il des choses qu’on ne sait pas par rapport aux deux semaines? La LNH va-t-elle repousser ses camps de quelques jours? On ne sait pas.

Mais une chose est certaine : Carey Price, comme plusieurs autres joueurs, n’a pas l’air du plus motivé des hommes en vue de ce retour au jeu estival de la LNH dans une ville à être nommée plus tard.

Pas autant qu’en 2013-2014, du moins.

En rafale

– Nick Bjugstad pourrait revenir au jeu… mais plus tard en séries, pas contre le Canadien. Voilà donc une non-nouvelle pour les amateurs de Montréal, au final.

– Le hockey junior n’est pas en santé, disons.

– Pourquoi pas?

– N’oubliez pas!

– Oui, le mois d’août sera fou.

PLUS DE NOUVELLES