Canadiens : ni vendeurs ni acheteurs

Oui, le bye-week du Canadien se retrouve à malheureusement avoir d’atroces conséquences sur la suite des choses et ce, même si les joueurs du CH ne jouent pas et qu’ils prennent pour la plupart une bonne dose de vitamine D (soleil).

La victoire des Blue Jackets hier soir – une sixième consécutive dans leur cas – a repoussé le CH à pas moins de 10 points d’une place en séries hier soir. Ai-je besoin de vous rappeler que les Panthers ont gagné leurs six derniers matchs eux-aussi?

https://twitter.com/JeremyFilosa/status/1220219535011254273

­Bref, le CH se retrouve en très mauvaise posture au classement dans l’Est ce matin. 10 points derrière les Jackets et les Panthers… Trois équipes pas dans le top huit devant lui! Les carottes sont cuites, Marc. Il faut retirer du feu.

(Crédit: NHL.com)

La réalité frappe.

Le piètre rendement à domicile, l’inconstance de Carey Price, l’inefficacité de ses seconds, le manque de power au Centre Bell du power play, l’infériorité numérique trop souvent desserrée, les deux séquences de huit défaites… choisissez votre explication favorite. Reste qu’au final, une chose demeure : l’équipe ne participera pas aux séries éliminatoires pour une troisième année consécutive (et pour une quatrième fois en cinq ans).

Elle n’a ce matin que 2 % de chances de se hisser au troisième rang de sa division et 1,7 % de terminer dans l’une des deux positions Wild Card.

Le Canadien n’a remporté que 22 de ses 50 matchs depuis le début de la saison. Il est donc normal de le voir en-dehors du portrait ce matin. Pas de surprise-là!

Penser qu’il pourrait de façon constante remporter trois points sur quatre d’ici la fin de la saison relève donc du rêve, de l’imaginaire.

La grande question demeure entière : que feront Marc Bergevin et ses hommes d’ici le 24 février?

D’un côté, on s’entend tous pour dire que la décision logique et rationnelle serait de vendre. Aucun doute là-dessus.

Mais en regardant jouer les Blue Jackets de mon salon hier soir, je me suis permis une petite réflexion.

Les Blue Jackets, malgré le départ de Panarin, Duchene, Dzingel, Bobrovsky et Duclair ont su rebondir cette saison. Non seulement n’ont-ils pas vendu à cette période-ci de la saison l’an dernier, mais ils ont même dépenser des assets pour acheter, hypothéquant ainsi leur futur.

Attention! Je ne souhaite pas voir Marc Bergevin sacrifier l’avenir de l’équipe pour espérer faire les séries en avril. Mais je me questionne à savoir si se départir de Tatar, Petry, Kovalchuk et/ou Thompson aiderait vraiment le CH. Surtout avec la faible valeur de Kovalchuk et Thompson…

Pourquoi ne pas les garder pour entourer les jeunes tant qu’à ça?

Si le Canadien ne souhaite pas reconstruire et qu’il ne touche à sa fondation durant l’été (Price, Weber et compagnie), c’est qu’il tentera à nouveau de faire les séries l’an prochain. Et dans ce contexte-là, pourquoi ne pas garder tout le monde? Petry et Tatar auront peut-être même plus de valeur dans un an, alors qu’ils seront des joueurs de location.

Si les Blue Jackets sont parvenus à retrouver le chemin du succès après plusieurs départs durant l’été, il y a fort à parier que Marc Bergevin les prendra en exemple – tout comme les Blues – pour tenter de nous vendre encore une fois son projet de faire les séries.

Est-ce que c’est ce que je ferais si j’étais lui? Fort probablement pas… mais le connaissant, j’ai comme l’impression que ça fittera à merveille avec son thinking.

La différence? Les Blue Jackets font confiance à un jeune gardien depuis quelque temps et c’est lui qui drive l’équipe.

Est-ce que le CH serait prêt à faire la même chose? Pense pas…

Le CH n’a pas connu beaucoup de succès l’an dernier, il n’a pas changé le visage de l’équipe l’été dernier, il ne connaît pas beaucoup de succès cette saison… et j’ai l’impression que le visage de l’équipe ne changera pas vraiment cet été. Ni ce printemps.

On risque de blâmer la malchance et les petits détails… les petites erreurs… et de recommencer avec le même noyau. Ça me rappelle un certain Einstein et sa phrase sur la folie, ici…

Entamer une reconstruction complète serait un constat d’échec pour Marc Bergevin et la seule façon d’arriver là serait de congédier le DG à mon avis.

On jase là… mais si le CH avait été plus chanceux, serait-il vraiment dans le portrait pour les séries? Pas sûr! Pour une Coupe Stanley? Non!

On me dit d’être plus positif lorsque j’écris sur le Canadien. Je le serai lorsque le portrait sera plus rayonnant et plus coloré. Pour l’instant, être positif requiert une profession de foi. Et je ne suis pas le plus aveugle et croyant des disciples bleu blanc rouge qui soit.

L’équipe pourrait rater l’an prochain les séries pour une quatrième année consécutive, guys! Le statu quo ne devait-il pas être inacceptable, Geoff?

Petite pensée pour les gens de Québecor et TVA Sports qui dépensent une fortune depuis quelques années pour bien peu de revenus une fois le printemps venu…

En rafale

– Laurent Dauphin souhaite s’inspirer de Charles Hudon afin de se retrouver à Laval.

– Alex Ovechkin prend vraiment plus de tirs que tous ses adversaires. Si tu veux marquer, tu dois d’abord et avant tout tirer!

– Anthony Marcotte a frappé dans le mille avec cette affirmation.

LOL!

– Papi Fanni connaît son rôle!

PLUS DE NOUVELLES