Le Canadien a soupé avec un espoir bien en vue

Le Combine de la LNH est du passé et l’état-major du Canadien a pu rencontrer plusieurs jeunes prospects… dont certains ont été intimidés, pour diverses raisons.

Marc-Antoine Godin, avec Athlétique Montréal, était de l’événement et a pu passer du temps avec Trevor Timmins, le grand manitou du repêchage pour le Canadien (avec Shane Churla).

Le collègue Jeff Drouin vient tout juste de pondre un texte où on comprend bien la façon de penser de Timmins. Le passage qui a retenu mon attention, pour ma part, concerne Cole Caufield.

D’aucune façon Caufield ne va glisser jusqu’au 15rang. Mais il sera intéressant de voir ce que le CH pourrait tenter s’il glisse dans la deuxième dizaine. Caufield nous a confié que le Tricolore l’avait invité à souper durant la semaine à Buffalo et le fait que l’invitation vienne d’une formation repêchant 15ne l’a pas surpris outre mesure.

Une donnée qui confirme le grand intérêt envers l’ailier. Car il adonne que le jeune Américain a une force qui servirait très bien le Tricolore : c’est un redoutable franc-tireur.

On parle beaucoup du fait que le Canadien a besoin d’un défenseur gaucher. Et c’est tout à fait vrai. Mais si la stratégie de Timmins est de sélectionner des joueurs en fonction des besoins à court terme, parce que la LNH devient une ligue pour les jeunes qui percent de plus en plus tôt, le choix de Caufield fera tout son sens.

Les chances qu’il glisse jusqu’au 15e rang sont très minces. S’il ne trouve pas preneur parmi les dix premiers joueurs, il ne faudra pas être surpris de voir Marc Bergevin faire des pieds et des mains pour ficeler une transaction pour s’avancer au repêchage.

Après tout, il a les munitions pour le faire. Il a en main deux choix de 2e ronde, le sien et celui des Blue Jackets, à offrir en guise d’appât.


(Source : Cap Friendly)

Certains dénigreurs vont hurler au scandale que le Canadien a déjà trop de petits attaquants et que pour cette raison, il ne doit pas repêcher Caufield, qui mesure 5 pieds 7 pouces et fait osciller la balance à 163 livres.

C’est un argument puissant, mais qui ne tient pas la route. D’ailleurs, les Bruins se sont rendus en finale de la Coupe Stanley avec trois défenseurs que l’on peut qualifier de poids plumes. Le tout est dans l’équilibre entre le talent et le gabarit des joueurs. Et un système de jeu pour mettre à profit les forces de chacun.

Car soyons francs… Caufield présente des statistiques qui laissent entrevoir un superbe potentiel pour remplir régulièrement le filet adverse dans la LNH. Tu ne bats pas le record de buts marqués par Auston Matthews par hasard. Ou égaliser une marque appartenant à Alexander Ovechkin au Championnat des moins de 18 ans, pour le nombre de buts marqués durant le tournoi.


(Source : Elite Prospects)

Si le CH l’a en haute estime, il doit tout faire pour tenter de mettre la main sur lui.

En rafale

– Trois équipes potentielles pour Zaitsev?

– Chuck Fletcher a promis d’être actif, il tient promesse. Kevin Hayes serait parfait pour ses Flyers.

– Peter Laviolette a un nouvel adjoint pour l’épauler derrière le banc.

– Ce n’est pas génial ce qui se passe autour des Alouettes depuis un bout.

PLUS DE NOUVELLES