Le Canadien, hargneux et inspiré, domine et bat le Lightning

Pour le premier «7e match» de la semaine, le Canadien recevait la visite du puissant Lightning de Tampa Bay, la meilleure équipe de la LNH en saison régulière qui, même privée de Hedman (blessé) et Vasilevskiy (repos), faisait peur avec ses gros canons offensifs.

Pour cette grande visite, Paul Byron et Jesperi Kotkaniemi ont réintégré l’alignement, au profit de Deslauriers et Peca.

Le Tricolore a disputé l’une de ses meilleures rencontres de la saison au Centre Bell et à force de travail, il a fini par s’imposer par la marque de 4-2.

Le Lightning n’a pas perdu de temps pour briser la glace. Steven Stamkos a profité d’un bond chanceux de la rondelle sur la jambière de Max Domi pour déjouer Carey Price.

Si certains vont blâmer Domi pour avoir dégagé mollement la rondelle dans le coin, pour ma part, je me demande… Comment Lehkonen a-t-il pu laisser filer Stamkos de la sorte?

Qu’à cela ne tienne, le reste de la période a été l’affaire du Tricolore, qui a empêché le Lightning d’atteindre Price d’un lancer dans les 10 minutes suivantes. Les locaux ont profité de l’occasion pour égaliser via Nate Thompson, qui a enfin fait scintiller la lumière rouge une première fois dans l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge.

Quel travail de Byron derrière le filet, et de Kotkaniemi devant Pasquale!

Le héros du premier tiers fut tout de même Eddie Pasquale, avec ses 18 arrêts.

Le Lightning a repris ses esprits la période suivante et il a offert une meilleure opposition au Canadien. Leurs efforts ont rapportés et Cédric Paquette a donné les devants aux siens en profitant d’une bourde de Joel Armia.

Si c’était Drouin qui avait fait cette gaffe, il aurait été fusillé de tous les côtés… #DeuxPoidsDeuxMesures

Armia a racheté sa bévue sur le but précédent des visiteurs et il a fourni tout un effort pour finalement battre Pasquale… sans angle, en faisant rebondir le disque sur le cerbère!

Après 40 minutes de jeu intense, l’égalité persistait au pointage, mais c’est pas mal tout. Sur le plan statistique, c’était autre chose.

Ça s’est transposé pour le dernier engagement et à force de frapper à la porte, celle-ci s’est ouverte. Artturi Lehkonen a bûché devant le filet pour marquer.

Et moins de trois minutes plus tard, Max Domi a été clutch en forgeant une avance de deux buts pour les siens.

C’est son 28e filet de la saison, une nette amélioration sur son total de l’an dernier, non?

Carey Price (22 arrêts) n’a eu qu’à fermer la porte le reste de la période.

Pasquale a stoppé 41 rondelles quant à lui.

Alors qu’après la défaite face aux Blue Jackets, plusieurs avaient enterré pratiquement le Tricolore quant à ses chances en séries, on peut dire que les hommes de Claude Julien, eux, ont décidé de ne pas se préoccuper de ça, avec deux matchs de grande qualité de leur part face à des adversaires de premier plan.

Ce soir, le CH de l’an dernier aurait abandonné à force de se buter à un gardien en grande forme. Au contraire, il a maintenu la cadence et il a continué de s’imposer.

Cela dit… La place en séries est loin d’être acquise et il reste deux matchs à jouer… et remporter. C’est une grosse commande, mais malgré la défaite des Blue Jackets, combinée au gain des Hurricanes ce soir, le CH est encore 9e dans sa conférence.

Mais on peut quand même, avec le duel que l’on vient de savourer, rêver un peu, non?

Prochain match : jeudi 4 avril, 19h, face aux Capitals à Washington

Prolongation

– La nouvelle «4e ligne» est vraiment plus plaisante à regarder, non?

Personnellement, je pense qu’on peut dire que le CH a sous la main deux «3e trio».

– Jordie Benn a cumulé 2 passes ce soir et, par la même occasion, il a dépassé sa meilleure saison offensive en carrière… 20 points en 2013-2014!

– Ok, je pense que l’on peut dire que, sans aucun doute, Claude Julien et ses acolytes ont été clairvoyants en mutant Lehkonen avec Domi et Shaw. Le Finlandais est transformé depuis qu’il joue avec eux.

– Les mauvaises langues vont dire que les arbitres se sont pratiqués en vue des séries…

Et Engels a raison, avant son tweet, il y a eu une séquence durant laquelle plusieurs punitions potentielles envers le Lightning ont été ignorées. Mais il y a un revers à la médaille.

– Mete l’aura un jour, son premier but…

PLUS DE NOUVELLES