Ça tombe comme des mouches au Colorado

L’Avalanche du Colorado a rossé les Predators de Nashville hier en inscrivant pas moins de six filets en seulement huit minutes (2e période). Lors de cette joute axée sur l’offensive, Nathan MacKinnon (haut du corps), le meilleur joueur du groupe, ne s’est pas présenté en troisième période par mesure préventive (selon le pilote du club, Jared Bednar). Outre les fanatiques des Av’s, dont un certain Konstantin, saviez-vous que Philipp Grubauer n’était pas d’office? C’est plutôt Pavel Francouz qui défendait la cage de l’Avalanche, alors que l’auxiliaire était plutôt Adam Werner puisque l’Allemand a aggravé une blessure mardi dernier (contre les Stars).

On parle ici d’une autre carte de grandes importances qui se ramasse dans une infirmerie où siègent déjà Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen, deux acteurs principaux de ce club. Ce n’est certes pas un hasard si l’équipe n’a cumulé que quatre gains à ses dix derniers duels. Des absences de cette taille finissent par hanter une équipe un jour ou l’autre. Deux laits c’est mieux, mais deux blessés de cette trempe, ce n’est pas mieux!

Le gardien de 27 ans a raté la joute de jeudi et devrait rater au minimum les deux prochaines (Columbus et Winnipeg). Si l’on parle de blessure au bas du corps pour les deux attaquants vedettes, on tient également ce discours dans le cas de Grubauer… qui a aggravé une vieille blessure au bas du corps qu’il traînait depuis quelque temps. Son statut est donc day-to-day.

Donc, au total, on retrouve désormais la brochette suivante sur la liste des éclopés de l’Avalanche : Gabriel Landeskog, Mikko Rantanen, Colin Wilson et Philipp Grubauer. Sans omettre que MacKinnon a été retiré de façon préventive hier. Imaginez si le numéro 29 devait s’absenter pour quelques rencontres lui aussi. On parlerait de la première unité complète hors de l’action.

Cette équipe a amorcé la saison en lion, mais ça s’est calmé depuis…

En rafale

– Puisqu’il est question de l’Avalanche et Nathan MacKinnon, ce dernier était réellement en feu hier.

– Chez les Preds, le joueur en fuego est nul autre que Ryan Ellis.

– Alexander Romanov n’était pas content à la suite de cette séquence.

– Ces deux gars-là sont incroyables. #LesPartants

– Lui, il est excellent depuis que novembre a été lancé.

PLUS DE NOUVELLES