Les Bruins ont suivi l’exemple de leur grand leader

Tout comme le collègue Jeff Drouin, j’adore le sport pour voir les leaders qui inspirent leurs coéquipiers d’une façon extraordinaire.

D’ailleurs, je suis justement en train de lire ce livre très intéressant qui retracent des leaders plus que grands que nature qui ont fait de leurs équipes des dynasties.

Ce printemps, je trouve que Zdeno Chara et Ryan O’Reilly sont vraiment dans leur élément et ils sont très inspirants pour leurs coéquipiers et les partisans. Hier soir, celui qui a motivé les Bruins, c’est un gars de chez nous : Patrice Bergeron, l’autre grand leader des Bruins. Un joueur qui prend congé que lorsque la dernière seconde est écoulée au cadran.

Le Québécois sait ce que ça prend pour remporter la Coupe Stanley et à quel point il est difficile de la mériter. Qu’il peut s’agir de la dernière opportunité de soulever le trophée argenté.

En temps normal, comme le souligne Dennis Seidenberg, un ancien coéquipier, Bergeron est un leader qui montre l’exemple et ne parle pas beaucoup. Hier soir, il a pris la parole pour motiver les troupes et ça a eu un effet très positif. Il a épaté, entre autres, le jeune Charlie McAvoy.

«Il a été tout ce que tu recherches chez un leader ce soir. Il l’est tout le temps, mais particulièrement ce soir. Il nous a ralliés de la bonne façon. Il a le don de dire la bonne chose au bon moment et ça, c’est du leadership. C’est quelque chose qui grandit en toi avec le temps et il a cette force.» -Charlie McAvoy

Mercredi soir, le match ultime de la saison sera disputé. Peu importe le gagnant, ce sera une belle histoire qui se conclura.

D’un côté, il y a celle des Blues qui ont remonté la pente en 2019 pour quitter le dernier rang du classement général pour se rendre au sommet. De l’autre, il y a le parcours des Bruins, une équipe unie et menée par deux grands leaders en Chara et Bergeron. Deux joueurs qui se sacrifient pour les Bruins, au-delà de tout.

En rafale

– Sur papier, la défensive des Bruins n’est peut-être pas pleine de gros noms, mais elle fait la job pas à peu près!

– L’histoire favorise les Bruins pour mercredi soir.

– Petit rappel pour les fans de basketball à Montréal!

– La saga de la vente des Alouettes est pleine de rebondissements…

PLUS DE NOUVELLES