Bruce Cassidy est toujours amer

Certains ont encore du mal à croire la victoire des Blues de St-Louis en finale de la coupe Stanley. Non pas parce qu’ils ne la méritent pas, au contraire.

C’est plutôt le déroulement des événements et le chemin que les Blues ont emprunté qui a de quoi surprendre…

N’oublions pas qu’en début d’année 2019, les Blues sombraient au dernier rang de la LNH.

Mais bref, ne nous égarons pas plus.

Perdre un 7e match est toujours difficile. Ça l’est encore plus en finale. Et les Bruins de Boston pourront vous le dire.

Trois mois après cette désillusion, Bruce Cassidy, l’entraîneur des Bruins, a toujours du mal à digérer la défaite.

Pas encore. Aujourd’hui, ça va, mais demain ça dépend si quelqu’un me pose une question qui touche une corde sensible (…) Il y aura peut-être un moment sur la route, pendant la saison, où je vais regarder [par exemple] St. Louis affronter Montréal car nous jouons contre le Canadien le lendemain et je vais me dire « merde ». C’est dans ce genre de moment que tu penses au passé.»

– Bruce Cassidy

Les Bruins auront cependant l’occasion de se reprendre. L’équipe sera toujours très compétitive cette saison, et même s’il est difficile d’atteindre une finale deux saisons de suite, elle en a certainement les moyens.

Le club doit maintenant se tourner vers l’avenir. Charlie McAvoy et Brandon Carlo n’ont toujours pas signé d’entente avec les Bruins, à quelques semaines du début du camp d’entraînement.

Ce sera donc une situation à suivre.

En rafale

– Il s’explique.

– Quelle tragédie…

– À lire.

PLUS DE NOUVELLES