Brett Kulak ne mérite pas d’être laissé de côté

Cette année chez le Canadien de Montréal, on ne peut pas dire qu’il y a un manque de profondeur. C’est dans une victoire comme hier, alors que plusieurs joueurs clés étaient absents, que l’on remarque cette profondeur.

Autant à l’attaque qu’à la défense, le CH a des remplaçants solides qui peuvent rentrer dans l’alignement si sollicités. Toutefois, cela peut très certainement frustrer ceux qui sont laissés sur la touche très souvent. Je pense ici entre autres à Victor Mete, qui avait demandé à être échangé, alors qu’il n’avait pas joué depuis plusieurs matchs. Mete s’est finalement retrouvé au ballottage faute de place dans l’alignement, et le CH l’a perdu en échange de rien aux mains des Sénateurs d’Ottawa.

Avec l’arrivée de deux nouveaux défenseurs, la situation s’est encore plus complexifiée pour Dominique Ducharme. En effet, il s’est en quelque sorte retrouvé dans l’obligation de les faire jouer, ou au moins de les tester pour voir ce qu’ils peuvent apporter à l’équipe.

Toutefois, les joueurs qui ont été retranchés méritaient-ils de l’être?

Je vais reposer la question plus précisément. Est-ce que Bret Kulak méritait de perdre sa place dans l’alignement régulier?

La réponse est non.

Oui Kulak n’est pas une vedette, mais il est très solide lorsqu’il joue. Il ne marque bien évidemment pas les buts importants, lui qui n’avait pas marqué à ses 95 derniers matchs de saison régulière avant d’enfiler son premier cette saison contre les Flames la semaine dernière. Toutefois, il est un défenseur très mobile, solide dans sa zone, et qui est capable de mener l’attaque.

De plus, je crois que les échantillons d’Erik Gustafsson et de Jon Merrill sont assez grands pour qu’on puisse les comparer à Brett Kulak. Avec sa gaffe hier, je crois que ça ne ferait pas de mal à Erik Gustafsson de ne pas jouer aujourd’hui, et peut-être aussi pour quelques autres matchs. Pour ce qui est de Merrill, il est un défenseur à caractère défensif qui est toutefois peu mobile. Brett Kulak est peut-être moins solide défensivement, mais est beaucoup plus complet que Merrill.

Il est clair que si l’on voulait absolument tester Gustafsson et Merrill, Kulak allait être le premier à être retranché. Toutefois, maintenant que les tests sont terminés, on peut conclure que Kulak n’aurait jamais dû sortir de l’alignement.

Bref, espérons que le défenseur gaucher obtiendra la confiance de ses entraîneurs, et qu’il jouera aujourd’hui contre les Sénateurs d’Ottawa.

Le match commencera à compter de 19h, au Centre Bell encore une fois.

Le CH tentera de coller deux victoires de suite depuis le 1er avril.

En Rafale

– Le CF Montréal affronte une grosse équipe cet après-midi.

– Gerrit Cole n’est pas le problème pour les Yankees de New York.

– Un climat toxique au patinage artistique.

– Victoire de 7-0 du Canada contre la Suisse aux Mondiaux des moins de 18 ans.

– Un repêchage mouvementé dans la NFL.

PLUS DE NOUVELLES