Brendan Gallagher est un joueur frustré présentement

Brendan Gallagher a donné son effort maximum lors de chacune des sept rencontres estivales du Canadien jusqu’ici. Toutefois, il est toujours à la recherche de son premier but (même s’il joue avec le premier joueur de centre de l’équipe jour après jour).

Gallagher a récolté trois mentions d’aide en sept matchs, affichant un différentiel cumulatif de zéro et n’ayant pas écopé d’une seule pénalité.

Depuis le premier match estival (officiel), Gallagher a obtenu 31 tirs sur les gardiens adverses, soit quatre de plus qu’Auston Matthews, le deuxième à ce chapitre dans la LNH. Gallagher en a aussi obtenu six de plus que Patrick Kane, le joueur encore actif en ayant le plus après lui.

(Crédit: NHL.com)

Mais tirer, ce n’est pas suffisant. Il faut parvenir à loger la rondelle dans le fond du filet pour que ça compte au hockey.

Plusieurs diront que Gallagher doit arrêter de tirer de loin ou en périphérie… mais ce n’est pas le cas. Gallagher est le joueur qui a obtenu le plus de chances de marquer de qualité depuis le début des playoffs.

Alors, pourquoi ne parvient-il pas à marquer des buts?

Il y a la chance… qui joue souvent un grand rôle dans ses buts (déviés ou inscrits sur des retours).

Il y a aussi son côté sniper, qui n’est pas le plus développé.

Est-ce que le blessure qu’il a subie face aux Penguins y est pour quelque chose? J’en doute, mais bon…

Gallagher a obtenu deux mentions d’aide depuis le début de la série face aux Flyers.

Est-ce que les changements de trios l’affectent?

Si vous voulez mon avis, je crois que la Loi du nombre est sur le bord de faire effet. Tu ne peux pas obtenir autant de bonnes chances de marquer et ne jamais marquer au final.

Gallagher est à mon avis – et celui de Kirk Muller – à quelques détails/chances près d’en scorer un ou deux. #PuckLuck

Le problème, c’est que Gallagher commence à être rongé par la frustration. Le #11 des Habs ne s’en cache pas : son incapacité à inscrire des buts et à aider son équipe à remporter des matchs à sa portée mine son moral.

« C’est assurément frustrant, mais ce n’est pas le temps de se morfondre […]Je ne crois pas que ce soit une question de volonté, c’est une question de résultat. Mais, c’est frustrant puisque les gars travaillent fort et je voudrais pouvoir contribuer. Dans un match serré comme aujourd’hui, je dois trouver une façon de produire. Je peux dire les bonnes choses, être à la bonne place, mais il n’y a pas plus de résultats. Je dois trouver une façon de passer au travers en faisant la même chose que j’ai faite toute ma vie. Je mentirais si je disais que je ne suis pas frustré. » – Brendan Gallagher, après le match d’hier soir

Gallagher sait qu’il doit produire, que c’est son boulot, que le coach s’attend à ça de lui…

Il sait que si jamais son équipe est éliminée d’ici mercredi soir, ça aura été en partie à cause de lui.

Hier, Kirk Muller ne l’a pas envoyé sur la patinoire durant les deux dernières minutes de la rencontre, alors que l’équipe était désespérément à la recherche d’un but pour forcer la prolongation.

Lors du premier match face aux Penguins, Gallagher a passé 20 minutes sur la patinoire. Hier? 15. Et on peut voir que ça a baissé de façon constante de match en match.

(Crédit: NHL.com)

Si Brendan Gallagher ne parvient pas à faire scintiller la petite lumière rouge derrière Carter Hart, le CH aura de la difficulté à passer à la prochaine ronde. Et l’agent de Gallagher (UFA dans un an) pourrait avoir quelques arguments de moins dans sa manche lorsque viendra le temps de négocier avec Marc Bergevin.

Pour toutes ces raisons-là, on espère que Brendan Gallagher en marquera un ou deux demain après-midi. Inutile de vous dire que Gally aurait aimé aider Carey Price à mieux célébrer son anniversaire hier?

Ceci dit, Price n’a aucun problème avec les cadeaux en retard, Brendan!

En rafale

– Ça pourrait finir par venir hanter le Canadien…

– Est-ce que cette blessure au coude peut expliquer le jeu moins impressionnant d’Evgeni Malkin face au Canadien?

– Gary Bettman a participé au podcast de P.K. Subban.

– Kirk Muller est l’entraîneur-chef par intérim parfait pour le CH présentement.

– Manque de chance ou de précision?

– Le titre du jour… #2020

– De bonnes performances font grimper Genie au classement de la WTA.

PLUS DE NOUVELLES