Brad Marchand est l’un des favoris pour l’obtention du Trophée Conn-Smythe

Nous sommes déjà à mi-chemin dans les séries éliminatoires de la LNH. C’est donc dire qu’on peut déjà se faire une petite idée des prétendants au Trophée Conn-Smythe, remis au meilleur joueur des séries éliminatoires.

Voici donc une liste non-exhaustive de 5 joueurs qui pourraient rafler ce trophée si leur équipe respective remporte la coupe Stanley.

1- Brad Marchand, Bruins de Boston.

À la suite de l’élimination rapide des Jets de Winnipeg en première ronde, j’ai dû me rabattre sur les Bruins de Boston, qui étaient pour moi les deuxièmes favoris pour gagner Lord Stanley. 

Ils ont déjà pris une avance de 1-0 grâce à une victoire de 5-2 contre les Hurricanes de la Caroline lors du match #1.

On pourrait évoquer les belles performances de la quatrième ligne, mais aussi ceux de Tuukka Rask (qui est d’ailleurs l’autre favoris chez les Bruins pour remporter le Conn-Smythe) pour expliquer les succès des Bruins.

Ceci étant dit, un attaquant a particulièrement pris les choses en main depuis le début du bal printanier, et je parle ici de Brad Marchand.

Nonobstant ses frasques hors-glace, Marchand a été dominant pour les Bruins. Avec 15 points en 14 matchs, le #63 est le seul joueur de son équipe possédant une moyenne de plus d’un point par rencontre. Il affiche un différentiel de +5.

Il est déterminant dans les succès de sa formation, jouant un gros rôle sur les unités spéciales et à 5 contre 5.

Bref, ce sera un nom à retenir si les Bruins remportent la coupe.

2- Tuukka Rask, Bruins de Boston.

Les partisans des Bruins ont émis beaucoup de doutes sur lui, par le passé.

Oui, Rask a somme toute livré la marchandise depuis qu’il est le gardien partant de l’équipe, mais disons qu’il a eu du mal à être régulier en séries.

Pourtant, et sans lui, les Bruins ne seraient pas là où ils sont actuellement. Rask présente les meilleurs statistiques chez les gardiens encore actifs, avec une moyenne de 2.02 et un pourcentage d’efficacité de .938% en 14 parties.

Ce sont des statistiques sensationnelles. Il a fait des gros arrêts quand il le fallait, et Rask a été constant depuis le début des séries.

3- Logan Couture, Sharks de San Jose. 

J’avais des doutes quant aux Sharks, au début des séries. Or, ils ont démontré à tout le monde qu’on devait compter sur eux.

Il a fallu à chaque fois 7 matchs aux Sharks lors des deux premières ronde pour passer au tour suivant, mais ils n’ont pas volé leur place – malgré les litiges lors du match #7 contre les Sharks.

Bref, rentrons dans le vif du sujet.

On aurait pu choisir Brent Burns et Tomas Hertl. J’ai choisi de jeter mon dévolu sur Logan Couture.

Ces trois joueurs ont amassé le même nombre de points (14), mais Couture agit comme un vrai leader.  C’est lui qui a amorcé la remontée gagnante lors du fameux match #7 contre les Golden Knights, pour ensuite inscrire le but égalisateur.

En deuxième ronde, Couture a marqué un tour du chapeau lors du 3e match pour mener son équipe vers la victoire.

Dans tous les cas, il est venu pour jouer, comme dirait l’autre. Et c’est pour ça qu’il est présent dans cette liste.

4- Jaden Schwartz, Blues de St-Louis.

Schwartz a connu une saison régulière pour le moins ordinaire. Il s’est cependant réveillé en séries, tout en s’imposant comme le joueur le plus important de son équipe, jusqu’à maintenant.

L’ailier des Blues est le seul joueur de l’équipe, avec Alex Pietrangelo, à avoir inscrit plus de 10 points depuis le début des séries, avec 11 points en 13 matchs.

Il a éliminé les Jets à lui seul en marquant un but dans les dernières secondes du match #5, et en inscrivant un tour du chapeau lors du match #6.

Contre les Stars, Schwartz a ajouté 6 de ses 13 points jusqu’à maintenant.

Gardez donc Schwartz dans un coin de votre tête si les Blues gagnent la coupe…

5- Justin Williams, Hurricanes de la Caroline.

Qui d’autre que lui ?

Malgré son âge, le capitaine des Hurricanes montre l’exemple à sa jeune équipe. Il a encore été clutch (excusez-moi pour l’anglicisme) lors du match #7 contre les Capitals, en préparant le but gagnant de Brock McGinn.

Évidemment, ses 6 points en 13 matchs n’ont rien pour écrire à sa mère, mais son impact va bien au-delà de sa production.

Céci étant dit, Jaccob Slavin, Jordan Staal ou Sebastian Aho pourraient être de bons candidats pour les Hurricanes.

Qu’en pensez-vous ?

En rafale

– Ça commence ce soir !

– Une belle comparaison !

– Il l’est !

PLUS DE NOUVELLES