Bob McKenzie offre des précisions sur le dossier Kyle Connor

On ne savait pas trop à quoi s’attendre du contrat de Brayden Point. D’un côté, le jeune homme avait le pouvoir de demander un gros contrat de six à huit ans, mais de l’autre, la tendance veut de plus en plus que les contrats «pont» soient priorisés par les RFA. Il fallait aussi prendre les comparaisons avec un grain de sel puisque le Lightning a l’habitude de s’offrir de belles aubaines, lorsque vient le temps de signer ses joueurs.

Point a finalement signé pour trois ans avec une moyenne annuelle d’un peu plus de 6,5 millions de dollars. Pas mal.

La quantité de dossiers à régler continue de diminuer, mais il y a deux cas intéressants à Winnipeg. Bob McKenzie a d’ailleurs offert des précisions sur le dossier Kyle Connor, révélant quelques informations sur les négociations qui sont présentement en cours.

Lors du segment Insider Trading, l’informateur a mentionné que Connor est à la recherche d’un contrat de 5 à 6 ans. Il pourrait également accepter un pacte de 4 ans, mais à une condition : il faudrait que les Jets lui versent un total de 10 millions de dollars lors de la quatrième année de l’entente.

Lors de la troisième année du contrat de Point, il gagnera 9 millions de dollars. 

Connor ne serait pas agent libre sans restriction après ces 4 années de contrat, donc on ne parle pas d’une situation où il s’enligne directement vers l’autonomie complète. Par contre, ça peut affecter son offre qualificative, non?

En 2018-2019, l’Américain a marqué 34 buts et amassé 66 points. Combien ça vaut, ça?

McKenzie a aussi mentionné qu’avec le dossier de Dustin Byfuglien qui prend de la place, il est difficile pour Kevin Cheveldayoff de manoeuvrer et que ça retardera probablement la conclusion du dossier Kyle Connor, et fort probablement plus dans le cas de Patrik Laine.

En Rafale

– Dur coup pour les Alouettes.

– Mise à jour des Québécois à Anaheim.

– Quel trio.

PLUS DE NOUVELLES