Bergevin trouvait exorbitant le prix demandé pour O’Reilly

D’entrée de jeu, j’adore le style de jeu que préconise Ryan O’Reilly et si j’étais un dirigeant de la LNH, il serait un candidat de choix pour camper un rôle important au sein de mon équipe. Bref, O’Reilly danse actuellement pour obtenir le trophée le plus convoité de la Ligue nationale, soit la Coupe Stanley. Il compétitionne et porte le flambeau de son équipe bien haut. Puis avant de revêtir l’uniforme des Blues, il enfilait celui des Sabres de Buffalo… avant qu’il quitte officiellement la ville des ailes piquantes, le Canadien a tenté d’obtenir ses services.

Mais… en bon vieux Marc Bergevin, voici la réponse qu’il a déposée lorsqu’il a appris le prix à débourser (on parle ici de la lune, de deux jambes et deux bras) pour obtenir un joueur de cette trempe : « Veux-tu mon poste aussi? »

On reconnaît très bien le style de Marc Bergevin dans cette réponse franche et directe. Selon le vétéran journaliste Marc de Foy, Jason Botterill aurait exigé ceci à son homologue montréalais : trois choix de premier tour, ce qui incluait le 3e choix (au total) du Canadien en 2018… celui qui est devenu Jesperi Kotkaniemi. Ah pis, le DG des Sabres a même ajouté un 2e choix dans le retour pour ROR. Du lourd. Une lune, effectivement.

Au final, Botterill s’est tourné vers Saint-Louis, où il a envoyé O’Reilly par courrier recommandé en retour de Vladimir Sobotka, Patrik Berglund et Tage Thompson en plus d’un choix de premier tour (2019) et de 2e tour (2021). Berglund n’a pas aimé son séjour à Buffalo et il a fini par se retirer… Thompson a du potentiel, mais ça tarde à lever… et Sobotka, ben, c’est un vétéran correct. Souhaitons que les choix deviennent quelque chose parce que jusqu’ici, les Blues ont largement le dessus.

ROR a conclu la saison régulière avec 77 points, dont 28 buts, en 82 rencontres… En séries, il a 18 points au compteur en 23 duels, n’est-ce pas un élément primaire pour une formation? La meilleure pièce de la transaction, c’est le centre de 28 ans nommé Ryan O’Reilly.

En rafale

– Jeff Skinner doit demeurer à Buffalo pour le futur de cette concession.

– La Centrale de recrutement a bien fait de reviser son classement à son sujet.

– On a décidé d’ignorer Jérémy Lauzon…

– Certains joueurs s’entraînent à Brossard dans le cadre des activités de la F1.

– Wow. Hahaha!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Yes Ik I got a problem but I think I did better job doing Jesse then @jessepollock22 (Jesse) how did I do

Une publication partagée par Chicken🤪(Katie) (@chicken_aka_katie_spammmm) le

PLUS DE NOUVELLES