Benoît Brunet ne voit pas un joueur de la LNH en Nick Suzuki présentement

Nick Suzuki a connu (après avoir été correct sans plus durant le camp de développement estival) un camp d’entraînement du tonnerre, si bien qu’il a surpassé Charles Hudon, Matthew Peca et Ryan Poehling et qu’il s’est taillé un poste avec le grand club.

Hier, Suzuki a connu son match le plus occupé depuis ses débuts dans la LNH alors qu’il a passé 16:30 sur la patinoire. On l’a senti plus impliqué que lors des premiers matchs de la saison. Il ressemblait davantage au joueur qui a compétitionné au camp (contrairement à la veille, par exemple). Suzuki a toutefois été blanchi de la feuille de pointage hier et il a écopé d’une pénalité coûteuse en deuxième période.

Rappelons que plus tôt cette semaine, Claude Julien ne s’était pas gêné pour critiquer l’éthique de travail et l’effort du jeune Suzuki.

Pour toutes ces raisons, Benoît Brunet croit que le #14 des Habs n’est encore pas prêt pour la LNH (et qu’il devrait poursuivre son apprentissage à Laval plutôt qu’à Montréal).

Paul Byron et Jordan Weal sèchent présentement sur la quatrième ligne. Ne seraient-ils pas plus à leur place dans le top neuf, dans la chaise de Suzuki? Je ne fais que poser la question…

Quant à Suzuki lui-même, ne serait-il pas mieux d’aller apprendre le métier d’ailier droit dans la Ligue Américaine plutôt que dans la LNH? On jase là…

Un gars comme Max Domi peut-il vraiment produire offensivement de façon constante avec Suzuki et Lehkonen à ses côtés? Quoiqu’une baisse de production pour Domi signifierait un contrat moins lucratif pour le Canadien, alors ça aurait un certain positif au final, du point de vue du Canadien…

Revenons à Suzuki…

L’attaquant de 20 ans a rencontré Claude Julien un peu plus tôt cette semaine et il a regardé beaucoup de vidéos avec Kirk Muller. On lui a dit exactement ce qu’il devait améliorer afin de rester dans la LNH.

Il doit notamment être plus intense dans ses batailles à un contre un et ce, même si l’adversaire est plus gros et plus fort que lui.

Hier, on a vu Suzuki être plus impliqué et ressembler davantage au joueur qui a épaté la galerie en septembre. Il devra continuer de jouer de la sorte sinon, il prendra (trop) vite la route de Laval.

Ryan Poehling, Charles Hudon, Phil Varone, Riley Barber, Michael McCarron et Alex Belzile seront tous épiés de très près ce weekend à Milwaukee, de même que lundi à Rockford.

Quoique l’on a passé le flambeau à Suzuki hier soir. On ne peut pas l’envoyer à Laval? #Hehe

En rafale

– Ron Fournier n’a vraiment pas apprécié la performance du CH hier soir. Les partisans méritaient mieux! Il a aussi écorché les piètres célébrations d’avant-match, blâmant l’organisation pour la performance « flat » des Habs. Comment demander à tes fans d’avoir de l’émotion si tu n’en as pas? [985]

– Tomas Tatar prend beaucoup trop de mauvaises pénalités et le CH doit régler ça. [PierreMcGuire]

– Il est surprenant de voir une équipe coachée par Claude Julien jouer un style de jeu aussi ouvert que présentement. [AaronWard]

– Les bottines suivent les babines dans le cas de Patrik Laine.

– Une médaille de plus dans le (gros) garde-robe de Bojan!

PLUS DE NOUVELLES