Autre match de deux points pour Jesperi Kotkaniemi en Finlande

Si le début de saison de Jesperi Kotkaniemi en Finlande en a inquiété quelques-uns, force est d’admettre qu’il fait présentement mentir ses détracteurs. En vertu d’une autre performance de deux points (deux passes) aujourd’hui avec l’Assat de Pori, KK a maintenant récolté sept points à ses cinq derniers matchs.

Les points ont été marqués en avantage numérique dans une cause perdante face à Karpat. Avis aux intéressés, c’est Jesse Puljujarvi qui a fermé les livres en prolongation.

Sur la première séquence, le premier choix du Canadien en 2018 fait un placement de rondelle parfait dans le bas de l’enclave, une passe qui a été redirigée dans le filet par son coéquipier Sebastian Wannstrom.

Sur la deuxième séquence, on le voit profiter du fait que trois des quatre membres de l’unité de désavantage numérique de l’autre équipe sont de son côté de la patinoire. Il a repéré Olli Vainio, qui était complètement seul à la pointe droite et qui a pu prendre quelques pieds d’élan pour décocher un boulet de canon.

Ce qu’on a vu de Kotkaniemi depuis quelques matchs nous rappelle un peu plus le joueur qui a participé aux séries éliminatoires l’été dernier avec le Canadien.

D’ailleurs, Marc Bergevin et Claude Julien doivent se frotter les mains en voyant leur poulain connaître du succès de l’autre côté de l’Atlantique. Surtout que le jeune semble se trouver une identité sur l’avantage numérique, quelque chose qui serait très agréable de le voir rapporter à Montréal une fois que les camps d’entraînement débuteront.

En rafale

– Mauvaise nouvelle dans les maritimes.

– Il était sur le marché des joueurs autonomes.

– Sanchez en sait quelque chose, lui qui a aussi vécu le cirque de la Grosse Pomme. [Attitude Football]

– Possibilité d’amasser un autre honneur pour notre représentant.

– Quelques détours rapides pour Trevor Ariza.

PLUS DE NOUVELLES