Aujourd’hui chez le Canadien : Davidson attend toujours d’avoir sa chance | Emelin et Beaulieu n’ont pas droit à l’erreur

Le Canadien a été formidable samedi soir, à New York. Il a disputé, sans son attaquant le plus créatif, son meilleur match depuis fort longtemps (ce qui lui a permis de récolter une 5e victoire consécutive). Steve Ott, Andreas Martinsen et Jordie Benn ont tous été très utiles (à leur façon) à l’équipe de Claude Julien.

Relisez la dernière phrase et dites-moi sincèrement que vous ne m’auriez pas traité de fou si je vous avais écrit ça il y a un mois…

Claude Julien est pris avec un beau problème désormais : Que faire des joueurs en extra qu’il a sous la main?

Brian Flynn : C’est simple… Tu le gardes sur la passerelle au cas où. Et tu lui fais comprendre que ça pourrait être long

Michael McCarron : Tu le laisses de côté jusqu’à ce qu’il comprenne des choses et apprenne de Martinsen et Ott. #Énergie

Nikita Nesterov : Tu lui fais lire une centaine de fois par jour la définition du mot patience. Ensuite, tu lui demandes de faire une dissertation sur l’expression saisir sa chance. Puisqu’il n’est pas parfaitement bilingue, tu demandes à Andrei Markov de lui traduire les consignes en russe…

Brandon Davidson : C’est là que ça mérite une réflexion. Le gars a été acquis en retour d’un joueur qui ne jouait même pas. OK, il ne faut pas s’attendre à un sauveur… Mais ce n’est pas pour cette raison qu’il doit nécessairement rester dans les estrades. Sinon, Jordie Benn ne nous offrirait pas du solide hockey présentement (acquis en retour de Greg Pateryn).

Cette saison, Davidson était au mieux le défenseur #6 des Oilers (et il était récemment devenu le #8 de l’équipe selon le Edmonton Journal). Sauf que l’an dernier, avant de se blesser, il était employé plus de 20 minutes par rencontre. Ça lui a permis d’amasser 11 points en 51 rencontres.

Davidson possède plusieurs qualités et il mérite une chance de se faire valoir avec sa nouvelle équipe. Surtout qu’il a un contrat one way pour l’an prochain aussi…

Or, si personne ne se blesse à la ligne bleue, Claude Julien devra inévitablement prendre une décision : Retirer Beaulieu ou Emelin afin d’insérer Davidson dans la formation.

Mais… Peut-il vraiment prendre cette décision-là après une victoire aussi belle que celle de samedi? Même si Emelin a commis des bourdes inexcusables, je ne suis pas certain que le coach osera le rayer de sa formation. Claude Julien est reconnu comme un entraîneur qui traite bien ses vétérans, souvenez-vous…

Hâte de voir si le nouveau #88 fera ses débuts avec sa nouvelle équipe sous peu (les quatre nouveaux ont tous déjà brisé la glace, eux).

L’équipe s’entraînera vers 15h00 aujourd’hui, à Vancouver. #HeureDeMontréal

Il sera intéressant de surveiller Alex Radulov. Patinera-t-il avec ses coéquipiers? Si oui, est-ce que ça renverra Gallagher sur la 2e ligne ou Radu ira-t-il compléter un duo explosif avec Alex Galchenyuk? Et… Qui sera scratché pour faire une place à Radulov? Martinsen et Ott ont connu tout un match. Ils ne mériteraient pas d’être retirés de la formation.

Dwight King? Ça se peut… Il a été plus effacé samedi soir…

Espérons que la blessure au bas du corps de Radulov n’est pas sérieuse. Plusieurs analystes rapportent que Radulov s’est blessé en bloquant un tir de P.K. Subban, jeudi soir, mais Claude Julien a quant à lui mentionné que la blessure du #47 datait d’il y a quelque temps déjà. Doit-on croire le coach? Jusqu’à preuve du contraire, oui… Quoique le département des communications du Canadien l’a peut-être déjà « corrompu », hehe. Pourvu que Radulov n’ait pas présentement une blessure nécessitant possiblement une opération (à la Jeff Petry, l’an dernier).

J’espère qu’Arthur Artturi Lehkonen sera encore une fois utilisé à droite. Il y est définitivement plus à l’aise. #Sniper #OneTimer

Le CH affrontera les Canucks demain soir (22h00) et les Flames, jeudi (21h00). Dimanche, ils seront à Edmonton (face à David Desharnais). Si Davidson n’est pas utilisé mardi et/ou jeudi, il est logique de croire qu’il sera en uniforme dimanche, face à son ancienne équipe. Et puisqu’il est originaire de l’Alberta, comment penser qu’il n’affrontera ni les Oilers ni les Flames?

Espérons que l’ouest canadien sera davantage bénéfique à l’équipe que par la passé…

Avec Shaw, Gallagher, Price, Lehkonen, Byron et Weber qui sont redevenus la meilleure version d’eux-mêmes, il est permis d’espérer. #6eVictoireConsécutive?

Reste Beaulieu et Emelin à se réveiller…

En rafale
– La dernière fois qu’il a rasé sa barbe, Jordie Benn avait perdu un pari avec Tyler Seguin… Et non, ce n’était pas cette année! [TheGazette]

Ahahah! Josh Ho-Sang (#66) est entré en collision avec Travis Hamonic et ça a donné un 3 contre 1… Et un but aux Flames! Josh, jamais une bonne idée de donner une mise en échec à un coéquipier… Surtout pas quand tu es un recrue dans la LNH! [TheScore]

– Si ça vous intéresse, Phillip Danault et Paul Byron ont joué une game de box hockey. [Canadiens] #ContenuDuCH #Duel

Danault a du moins essayé de jouer…

– On a beau le détester à Montréal, reste que Zdeno Chara est une bonne personne.

PLUS DE NOUVELLES