Au tour de Jesperi Kotkaniemi de nous proposer de la nourriture végétale

Il y a eu Jonathan Drouin et McDonald’s…

Il y a eu P.K. Subban et les barbecues Weber…

Et il y a maintenant Jesperi Kotkaniemi et Copper Branch.

Le jeune attaquant du Canadien de Montréal est la vedette de la toute nouvelle publicité de Copper Branch, une chaîne de restauration végétalienne.

On peut voir la publicité (en français) ici :

Conçue par l’agence Génération, la publicité dresse un parallèle entre être une personnalité extraordinaire et manger de la nourriture dite extraordinaire. La nourriture végétalienne de Copper Branch, bien sûr…

L’agence a même ressorti de vieux vidéos de Kotkaniemi alors qu’il n’avait que quatre ans.

L’idée n’est pas mauvaise. Pour être en forme, il faut bouger, s’entraîner et bien manger. Quoique je ne suis pas certain qu’un burger et des patates, même s’il s’agit d’un burger de fèves ou de haricots et de patates douces, soient si extraordinaires pour la santé, hehe.

Ceci dit, leur menu semble très santé. Et il est rempli de couleurs.

De plus en plus de joueurs sont végétaliens et/ou se nourrissent de plantes. Pas seulement Georges Laraque…

Les athlètes d’aujourd’hui surveillent ce qu’ils mangent afin d’avoir le plus d’énergie possible sur la patinoire.

À ce chapitre, il est clair qu’une chaîne comme Copper Branch est une meilleure alternative que la plupart des chaînes de restauration rapide.

À noter qu’il existe plus de 35 restaurants Copper Branch au Québec (et plus de 50 dans le monde).

Chapeau à Kotkaniemi pour s’être associé à un produit bon pour la santé. On a vu tellement de joueurs faire la promotion de bouffe grasse ou de produits homéopathiques juste pour le cash

En rafale

– Le Rocket disputera ses trois derniers matchs de la saison ce soir, vendredi et samedi. Ce seront des matchs qui ne voudront pas rien dire. Il sera intéressant de suivre Josh Brook et les gardiens, tout de même…

LOL!

– L’Impact a fait un deuxième match nul de 0 – 0 consécutif hier soir (à Washington). On peut voir ça du bon côté, notant qu’Evan Bush et le onze montréalais sont parvenus à blanchir leurs adversaires chez eux durant deux matchs consécutifs (après une dégelée de 7 à 1 à Kansas City)… Mais on peut aussi se dire que l’Impact n’a pas marqué un seul but en près de 200 minutes de jeu. Espérons que l’équipe va débloquer lors de son premier match à domicile samedi après-midi…

– Quand même un très bon début de saison pour l’Impact… Surtout avec Piatti sur la touche.

– À noter que l’Impact devrait accueillir son nouveau joueur demain à Montréal. Il sait comment marquer des buts, ce qui ne nuira clairement pas sur le terrain.

PLUS DE NOUVELLES