Artturi Lehkonen a été magasiné par Marc Bergevin

Lors d’un récent 31 Thoughts, Elliotte Friedman a affirmé qu’il ne croyait pas Marc Bergevin lorsque ce dernier disait ne pas avoir assez de place pour bouger. Il était persuadé que ce dernier allait bouger.

Et l’histoire nous a appris qu’il a bougé en mettant la main sur Eric Staal. Il a trouvé une manière, finalement.

Quand un DG sent la soupe chaude, il s’organise pour faire des transactions. Il sait que son poste est en jeu et il veut tenter de changer la dynamique du vestiaire pour gagner.

Et vous savez quoi? Le sentiment général, c’est que Marc Bergevin va encore bouger. JP Bertrand et Nicolas Cloutier sont d’avis que le CH pourrait mettre la main sur Mattias Ekholm financièrement parlant… ce qui est loin du discours de Marc Bergevin.

Et ils ne sont pas les seuls à parler de mouvement de personnel en lien avec le CH. Ce cher Friedman a récidivé aujourd’hui.

Selon lui, le Canadien n’a pas encore terminé son magasinage (il n’est pas convaincu que le CH a terminé ses achats) et les chances de voir un autre joueur débarquer en ville sont bonnes. La situation de la COVID-19 ralentit toutefois le processus.

Évidemment, pour ça, il faudra que le CH fasse de la place sur son cap salarial. Sans cela, il sera difficile d’y insérer un autre salaire.

C’est la raison pour laquelle l’informateur de Sportsnet a parlé du dossier Artturi Lehkonen.

Friedman confirme que le joueur du Canadien a été magasiné par Marc Bergevin. Le DG du CH a cherché à savoir si son jeune joueur peut partir sous d’autres cieux, amenant ainsi son empreinte salariale de 2.4 M$ par année avec lui. Notons qu’il sera RFA cet été.

Parce que, dans les faits, il serait un bon candidat pour quitter. Dominique Ducharme ne le considère pas indispensable en raison de son système de jeu plus offensif. Par contre, une équipe qui cherche à reconstruire voudra peut-être le prendre.

Pourquoi? Parce que les entraîneurs l’adorent. Responsable défensivement, il est encore jeune et peut apporter beaucoup à une équipe.

S’il est un boulet de masse salariale à Montréal, il pourrait être une pièce de profondeur ailleurs. Et en retour, le CH pourrait aller chercher un morceau plus expérimenté et qui aiderait l’effectif dès maintenant.

Il est donc logique de voir Friedman affirmer que Lehkonen n’est pas intouchable. Reste à voir s’il sera à Montréal dans deux semaines.

En rafale

– Au centre de la quatrième ligne… mais ça peut changer rapidement.

– Wow!

– Pendant ce temps, Cole Cauf… ah pis laissez faire.

– Ce soir, 19h : avis aux amateurs de balle.

– Voici les invités de La Poche Bleue de la semaine.

PLUS DE NOUVELLES