Armia, Hudon, Lehkonen et Reilly recevront-ils une offre qualificative?

Plus que deux petites nuits avant le début du mois de juin… déjà!

Juin, c’est le mois où tu bâtis réellement ton équipe dans la LNH contemporaine. Le repêchage… Les grosses transactions… Les plans pour l’ouverture du marché des joueurs autonomes… Et les décisions quant à tes propres agents libres.

Juin 2019 ne sera peut-être pas aussi fou que les deux derniers mois de juin chez le Canadien, mais Marc Bergevin aura tout de même du boulot sur le coin de son bureau.

First, il devra décider ce qu’il fait de Jordie Benn, son seul agent libre sans restriction qui a des chances de revenir l’an prochain.

Second, Bergevin devra prendre une décision concernant ses quatre RFA (qui ont terminé la saison avec le grand club) : Charles Hudon, Artturi Lehkonen, Joel Armia et Mike Reilly. Le DG du Canadien doit au minimum offrir une offre qualificative à chacun d’eux pour conserver leurs droits.


(Crédit: Capture d’écran (Radio-Canada))

Voici le montant de l’offre qualificative (un an) à soumettre à chacun d’eux :

Hudon : 715 000 $, deux volets
Lehkonen : 874 125 $, un volet
Armia : 1,85 million $, deux volets
Reilly : 813 750 $, deux volets

Marc Bergevin a jusqu’au 24 juin pour soumettre une offre qualificative à ces quatre joueurs-là. L’an dernier, Zach Fucale et Daniel Carr ont notamment quitté l’équipe après ne pas avoir reçu une telle offre.

Ensuite, Hudon, Lehkonen, Armia et Reilly, s’ils refusent cette offre (si offre il y a bien sûr) et qu’ils ne signent pas de contrat à part, pourront tous demander l’arbitrage. Ils passeraient donc devant un arbitre en juillet ou en août.

À noter que Hunter Shinkaruk, Daniel Audette, Michael McCarron, Brett Lernout et Gustav Olofsson devront aussi être qualifiés afin de demeurer la propriété du Canadien de Montréal. Ils ont tous terminé la saison 2018-19 avec le Rocket. McCarron et Shinkaruk seront admissibles à l’arbitrage.

Je ne serais pas surpris de voir Reilly, Shinkaruk et Lernout quitter l’organisation dans les prochaines semaines. Quant à Hudon, disons que son point de presse d’après-saison peut suggérer qu’il ne sera pas de retour à Montréal l’an prochain. Offre qualificative ou pas, il étudie certes déjà des propositions de l’Europe. Quoiqu’un séjour avec le Rocket pourrait être une belle ride pour le kid d’Alma… si le salaire est bon.

Rappelons que Bergevin a fait signer des prolongations de contrat à Kulak, Folin, Weal et Thompson, tout en signifiant à Niemi qu’il ne sera pas de retour.

Selon vous, qui de Hudon, Armia, Reilly et Lehkonen seront de retour avec le CH en 2019-20?

En rafale

– La finale de basket éclipse celle de la LNH au Canada… et ça dérange la bande à Bettman! #AvecRaison

– Qui sera le backup de Carey Price la saison prochaine? [TSN]

– Plus de matchs par saison et plus d’équipes en séries dans la NFL?

PLUS DE NOUVELLES