Après le beau temps vient (très souvent) la pluie

Avec la parité qui existe dans la LNH depuis l’instauration du plafond salarial et qui augmente d’année en année, le concept de fenêtre d’opportunité n’a jamais été aussi important.

Quand tu as une chance de peut-être aller loin au printemps, mise gros et vas-y le tout pour le tout.

Pourquoi? Parce qu’en observant le classement général ce matin, on en vient à la conclusion qu’après le beau temps vient bien souvent la pluie pour les équipes de la LNH. Genre

(Crédit: NHL.com)

Cinq des huit équipes en-dessous du CH au classement ont remporté la Coupe Stanley depuis 2003 : Anaheim, New Jersey, Chicago, Los Angeles et Detroit.

Quatre d’entre-elles l’ont gagnée entre 2007 et 2012.

Les Sénateurs et les Sharks ont connu leurs bons moments au cours de la dernière décennie, ils n’ont simplement pas su profiter de l’occasion.

Il n’y a que les Sabres qui sombrent dans les bas-fond de la LNH depuis plusieurs années.

Qu’est-ce que ça veut dire tout ça?


1. Que le Canadien a eu sa chance sous l’ancien régime (entre 2008 et 2010), de même que lors des premières années de Marc Bergevin. Malheureusement, il n’a pas su saisir l’opportunité d’aller jusqu’au bout.

2. Qu’une certaine période difficile est entamée à Montréal et qu’avec la nouvelle parité, ça pourrait être long avant d’en sortir. Surtout si l’on refuse de vendre certains vétérans en retour de jeunes joueurs et/ou choix au repêchage…

Il faudra peut-être faire preuve de patience encore quelques années…

3. Que si Marc Bergevin (ou un autre DG) fait les choses de la bonne façon, il est possible de croire que l’équipe retrouvera aussi le chemin de la victoire à moyen terme. Les Bruins, le Lightning, les Blues et l’Avalanche, les quatre premières équipes au classement ce matin, ont tous connu une (courte, moyenne ou longue) période plus difficile avant de goûter à nouveau au succès.

4. Que si tu es le Lightning, tu t’arranges pour te rendre loin en séries cette année. Après le beau temps vient souvent la pluie, genre…

La LNH fonctionne plus que jamais par cycles. Quand tu fais bien les choses et que ton tour vient, tu ne dois pas avoir peur d’y aller à fond pour connaître du succès. Faire les choses à moitié ne fonctionne tout simplement plus.

La prochaine fois que le CH aura le droit d’y croire, le DG en place devra tout faire pour donner les outils manquants à son équipe. Mais on n’est pas là…

En rafale

– Tout le monde en arrache présentement chez le Canadien, même des gars comme Gallagher.

– Vive un système à trois points pour une victoire en temps réglementaire!

– L’alignement que l’on voit présentement chez le Canadien n’est pas de calibre et c’est triste pour les partisans.

– Claude Julien a-t-il encore des solutions? J’espère puisqu’il sera de retour à la barre de l’équipe l’an prochain.

– Faisons des expériences d’ici le 4 avril!

PLUS DE NOUVELLES