Antoine Roussel se sent comme un « p’tit vieux »

Quoique l’on puisse dire sur les Canucks depuis de nombreuses années, une chose est sûre : ils sont sur la bonne voie.

Jim Benning n’a pas chômé, cet été, en faisant notamment les acquisitions de J.T. Miller, Micheal Ferland ou encore Tyler Myers.

L’équipe basée à Vancouver a surpris pas mal de monde, l’an dernier, puisqu’elle a été en plein dans la course aux séries pendant la majorité de la saison.

Antoine Roussel, qui s’est entendu avec le club lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, en juillet 2018, s’est dit très excité par les changements effectués cet été.

Mais avant toute chose, le français devra prendre son mal en patience puisqu’il est toujours en convalescence, après la blessure qu’il a subie à la fin de la saison dernière.

Pour rappel, Roussel s’est fait opérer au genou droit. Il ne sera donc pas de retour avant les fêtes de fin d’année. 

L’ancien des Stars a tout de même recommencé à patiner, mardi matin, mais il n’a pas caché que ça a été difficile.

J’ai patiné sans rondelle. Je faisais des tours de glace comme un p’tit vieux.

– Antoine Roussel

Antoine Roussel a soif de victoires et il semble très motivé à retourner au jeu. Sa fougue et son énergie ne feront certainement pas de mal aux Canucks.

Avant sa blessure, Roussel se dirigeait vers la meilleure saison de sa carrière, lui qui a amassé 31 points en 65 matchs.

En rafale

– À lire.

– Intéressant.

– L’horloge tourne.

PLUS DE NOUVELLES