Anthony Duclair et Andreas Athanasiou ont été abandonnés par leur équipe

En raison de la pandémie et du plafond salarial qui ne grimpera pas, plusieurs équipes ont décidé de ne pas soumettre d’offre qualificative à au moins un joueur de calibre LNH. Elles manquent tout simplement d’espace et/ou chaque dollar investi en salaire est désormais trop important pour être mal dépensé!

Mon collègue Kevin Vallée s’est demandé si Frédérik Gauthier, que les Maple Leafs ont préféré perdre pour rien plutôt que soumettre une offre qualificative à un salaire de 735 000 $ pourrait intéresser le Canadien. Oui, il est gros, il frappe et il distribue des mises en échec… mais il est aussi relativement lent et il tire de la gauche. Hâte de voir si Marc Bergevin se laissera tenter.

Mais deux joueurs ont aussi attiré mon attention chez les agents libres avec restriction pas qualifiés.

1. Anthony Duclair
Ailier gauche de 25 ans, Duclair mesure 5’11 et pèse près de 200 livres. Il a été choisi en troisième ronde par les Rangers en 2013… mais il a souvent été critiqué pour son manque d’effort et de sérieux, son éthique de travail, son rôle dans le vestiaire et sa motivation. Ça remonte à son passage dans la LHJMQ même…

Duclair s’est promené depuis 2017. Arizona.. Chicago… Columbus… Ottawa…

Puis, sa nouvelle équipe – celle avec qui il a obtenu 23 buts et 17 mentions d’aide en 66 rencontres en 2019-20 – n’a même pas daigné lui soumettre une offre qualificative de 1,65 million $. Les Sénateurs ont décidé de le laisser partir, tout simplement…

Je répète. Les Sens ont besoin d’offensive et de talent brut… et ils ont refusé d’offrir à un gars de 23 buts et 40 points un salaire de 1,65 million $.

Il n’y a pas que Max Domi qui devrait se regarder dans un miroir au cours des prochaines semaines.

À noter qu’Anthony Duclair a cru que c’était une bonne idée de se représenter lui-même, sans agent, pour ses négos. En pleine pandémie!

Si ce n’était pas bon pour Andrei Markov, comment penser que ça pouvait l’être pour Anthony Duclair? Ça aurait été (très) laid en arbitrage, non?

Il aurait aussi refusé une offre plus élevée que son offre qualificative.

Duclair était jadis représenté par Philippe Lecavalier, un excellent agent et le frère de Vincent. Il en sera visiblement à une sixième équipe dans le show… avant même d’avoir atteint l’autonomie complète. Il y a clairement quelque chose qui ne fonctionne pas…


2. Andreas Athanasiou
Les Oilers n’avaient pas eu à payer le gros prix pour mettre la main sur cet ancien choix des Red Wings : Sam Gagner et un choix de deuxième tour.

Mais Athanasiou, malgré son énorme talent, n’a inscrit que deux points en neuf matchs réguliers avec les Oilers… et il a été blanchi de la feuille de pointage durant ses quatre matchs éliminatoires estivaux.

Pas très productif pour un gars dont l’offre qualificative se devait d’être de 3 millions $.

Athanasiou est rempli de talent, mais son effort n’est pas aussi constant que la fan dans mon appareil de chauffage central. Dommage car il a des mains extraordinaires et un bon gabarit (6’2 et 190 livres).

Est-ce que les Oilers parviendront à lui faire accepter une plus petite offre? Essaieront-ils?

Avant que vous ne me le demandiez, non, je ne vois pas l’un de ces deux joueurs avec le Canadien. Next!

En rafale

– Après Shea Weber, voilà que le premier choix du Canadien est comparé à Kevin Lowe (en plus rapide).

– Guhle, même si on le dit pas très offensif, est capable de la mettre dedans.

– 65 000 personnes au domicile des Dolphins! Pendant ce temps, je ne peux même pas inviter mon père dans la cour arrière, moi…

– Talentueux mais paresseux, les attaquants des Predators?

– L’un des choix du Canadien a un nom très commun. Et je ne parle même pas de Jack Smith ici…

– Importante victoire pour l’Impact dans sa course aux séries. L’équipe devra toutefois se mettre à enchaîner les victoires.

PLUS DE NOUVELLES