Alexis Lafrenière devrait mettre Émilie Castonguay sur la carte (pour de bon)

Il y a 204 agents de joueurs certifiés par la NHLPA. Bref, il y a 204 personnes qui ont le droit de représenter, de négocier et de signer des contrats au nom des joueurs de la LNH.

Sur ces 204 personnes-là, seulement trois sont des femmes : Émilie Castonguay (Momentum Hockey), Anna Greenstin (Galex) et Laura Keegan (CAA Hockey).

Ce qui donne 1,47 %.

On est loin du 50-50 ici!

Pourtant, il n’est pas nécessaire d’avoir été un ancien joueur de hockey pour en représenter justement. Plusieurs agents ont une formation en droit, par exemple.

Anna Greenstin travaille pour l’entreprise de Gary Greenstin (son père?). La famille représente actuellement un seul joueur : Maksim Sushko. Elle a déjà eu Mikhail Grabovski et Pavel Datsyuk parmi ses clients.

Laura Keegan travaille pour CAA Sports LLC (Pat Brisson, J.P Barry et autres). Elle n’a pas de client précis à elle selon les données disponibles.

Émilie Castonguay, quant à elle, est la 121e agent(e) en terme d’importance avec un seul client : Christopher Gibson. Elle se spécialise toutefois dans le hockey de la LHJMQ.

Eh bien, Mme Castonguay est sur le point d’atteindre un tout autre niveau dans son milieu. Cette avocate de formation représente nul autre que le jeune prodige Alexis Lafrenière.

Émilie Castonguay a de bonnes chances de voir son client être le tout premier choix au prochain repêchage. Ça lui apportera beaucoup de crédibilité dans le milieu encore très masculin du hockey.

Généralement, un first pick overall signe un contrat d’entrée (trois ans) qui, avec les bonis de performances possibles, peut atteindre près de 4 millions $ par saison.

Castonguay a 35 ans et elle dit qu’elle est née dans le hockey, à Montréal. Elle jouait avec des gars et devait souvent se changer dans le vestiaire réservé aux arbitres, avant de rejoindre la NCAA.

Bref, le monde très masculin du hockey ne lui fait pas peur. De toute façon, il y a de la place pour tout le monde quand tu es compétent.

On lui souhaite de voir son client être repêché au tout premier rang en juin prochain. On lui souhaite aussi de le voir connaître une superbe et longue carrière dans la LNH!

Émilie est associée à Christian Daigle, un gars qui représente aussi plusieurs Québécois/francophones : Antoine Roussel, Cédric Paquette, Pierre-Olivier Joseph, Jérémy Roy, Alexandre Alain, Mathieu Joseph et Frédérick Gaudreau.

Elle aurait aimé faire la Une, car elle est une bonne agente, point… et non pas, car elle est une agente féminine dans un milieu d’hommes. Mais ça commence souvent comme ça, malheureusement.

Rappelons que plusieurs équipes comme les Maple Leafs et les Coyotes ont embauché une ou deux femmes récemment, mais que ça demeure une pratique très peu répandue chez les équipes de la LNH.

À noter que l’ex-copine d’Andrei Markov, Carolina Montes, avait agi pendant quelques semaines à titre de conseiller de Markov. Elle n’avait toutefois jamais eu la permission de le représenter officiellement et de parler pour lui. Markov avait continué de se représenter lui-même.

En rafale

– Joyeux anniversaire Cale!

– Le voici, le premier podcast de Don Cherry! Il a bien sûr parlé de lui durant presque ;la majorité de ce premier épisode.

– Nathan Beaulieu tente de profiter de la situation actuelle à la ligne bleue des Jets afin de s’établir à nouveau comme un défenseur régulier de la LNH.

– Saviez-vous que Titi avait marqué plus de buts contre l’Impact que contre n’importe quelle autre équipe de la MLS?

– Thierry Henry est déjà retourné en Angleterre.

– Il devra trouver, au cours des prochains mois, le parfait équilibre entre résultats et processus. #GrosDéfi

PLUS DE NOUVELLES