Alexis Lafrenière a six points à ses six derniers matchs

Le début de saison d’Alexis Lafrenière a (beaucoup) trop fait jaser dans le monde de la LNH. Après tout, il était clair que le jeune avait simplement besoin d’une période d’adaptation.

Présentement, il est clairement en train de démontrer que ce n’était qu’une période d’adaptation. Pourquoi? Parce que le Québécois a obtenu pas moins de six points à ses six derniers matchs.

Hier soir, Lafrenière a obtenu sa première soirée de deux points en carrière dans le circuit Bettman. Un but et une passe étaient au menu pour lui.

Après avoir marqué le 28 janvier, voilà qu’il s’est mis en marche – espérons que ce soit pour de bon. Il a marqué le 20 février, a obtenu une passe le 26 février, une autre deux jours plus tard, a marqué le 2 mars et a eu deux points hier soir.

Notons par ailleurs que le 20 février, c’est la date du dernier match d’Artemi Panarin. Est-ce que cela a fouetté Lafrenière?

Même si tout le monde répétait que ce n’était qu’une question de temps, la pression était forte sur le jeune. Le fait d’en parler renforçait la pression à son égard.

Et ce, même si on savait qu’il ne pouvait pas jouer dans la LAH, mais qu’il était trop fort pour le junior. Même si cela faisait près d’un an qu’il n’avait pas joué en raison de la pandémie. Même si son arrivée dans la LNH n’est pas habituelle en raison de la crise sanitaire. Même si personne ou presque à New York ne performait.

Le fait de le comparer à Tim Stützle (14 points en 23 matchs) ne faisait que mettre de la pression sur le jeune. Mais vous savez comme moi que ça prend plus qu’un mois et demi pour juger un espoir, n’est-ce pas?

Le voilà avec la recette en mains de la manière de faire des points dans la LNH. Espérons qu’il soit en mesure de continuer de marquer à un rythme intéressant.

J’y crois, moi, en tout cas.

En rafale

– En parlant des Rangers.

– Infos de plus sur le Tigre.

– Pour ce que ça vaut : le DG des Sabres nie les demandes de transaction de Jack Eichel.

– Rien n’est impossible à Buffalo.

– Milan Lucic retrouve son ancien entraîneur.

 

PLUS DE NOUVELLES