Alexander Romanov s’entraîne comme un gars qui jouera contre les Penguins

Est-ce que Alexander Romanov jouera contre les Penguins? Ne jouera-t-il pas? Voici, dans l’entourage du CH, la question à 1000 piasses.

Si on prend le point de vue de son agent, il n’y a rien qui explique qu’il ne pourra pas jouer. Après tout, Vladislav Gavrikov, qui a le même agent que Romanov, a joué dans les mêmes conditions en séries la saison dernière. Voilà pourquoi ce dernier a rempli les papiers nécessaires pour que son jeune défenseur puisse prendre le chemin de Montréal et jouer en séries.

Et rien ne semble plus logique que ça à ses yeux. Voilà pourquoi il s’entraîne fort.

Mais d’un autre côté, la LNH ne veut pas le voir joindre les rangs de son équipe en vue des séries. Et ça, ça n’a pas changé.

Mais ça pourrait.

Dans son 31 Thoughts, Friedman rapporte que la LNH ne serait peut-être pas complètement fermée à l’idée de changer d’idée. Ce n’est clairement pas leur plan de base, mais la NHLPA pousse fort.

Et parce que les deux parties négocient un retour au jeu, il faut parfois céder…

Par exemple? Friedman mentionne un genre de trade-off au niveau des années de service. Est-ce que la LNH pourrait exiger que les clubs qui sont dans la position du Canadien doivent devancer l’autonomie des gars (en plus de brûler un an sur le contrat de recrue) d’un an?

Si oui, c’est un pensez-y bien. Après tout, le Canadien ne gagnera pas grand chose en 2020 (et il doit perdre pour… vous savez qui) et brûler un an d’autonomie au défenseur, ça pourrait être quelque chose qui s’éloigne du scénario de l’idéal pour Marc Bergevin.

En rafale

– Hum…

– Encore un problème sur ça?

– Que feront les Knights au repêchage?

– Absolument.

– Hahaha!

PLUS DE NOUVELLES