Alexander Romanov jouera la majorité de ses matchs sur des patinoires non-olympiques

Il y a 24 équipes dans la KHL. Il y en avait 29 en 2016-17, mais cinq ont été dissoutes depuis. #Décroissance

Dans la LNH, il y a 31 équipes… et elles jouent toutes sur des patinoires de même format. La différence, d’un aréna à un autre, c’est le système d’éclairage ou encore le format des bandes. Certains arénas ont des bandes un peu plus sécuritaires que d’autres. Mais depuis quelques années, pratiquement toutes les bandes sont identiques.

Quand tu es le plus grand circuit de hockey du monde, tu dois avoir un standard élevé et respecté.

Mais sachez que dans la KHL, ces standards sont variables. Avant, la plupart des équipes avaient une surface glacée de type olympique, c’est-à-dire de 200′ par 98′. #PlusLarge

Récemment, plusieurs organisations ont changé pour le format LNH (200′ par 85′), ou encore pour un format hybride dit finlandais (200′ par 92′).

Or, seulement sept équipes évolueront sur une patinoire olympique en 2019-20 (dont l’Avangard, qui jouera encore une fois à des centaines de kilomètres de Omsk).

Six équipes joueront leurs matchs locaux sur une surface de grandeur LNH, alors que les autres disputeront leurs rencontres sur une dimension hybride.

Comment un circuit qui prétend être aussi gros/bon que la LNH peut-il accepter autant de différences entre ses nombreuses surfaces de jeu? Il faudrait poser la question aux responsables de la KHL…

Ou encore aux sbires de la MLS. Le Yankee Stadium et sa pelouse qui s’arrache, ça ne fait pas très pro.

Whatever. Alexander Romanov (CSKA Moscou) jouera la moitié de ses matchs sur une surface de grandeur hybride et le tiers sur une surface de type LNH. Ça l’aidera certes à s’adapter à son aventure LNH qui débutera dans moins d’un an…

À noter que s’il participe aux championnats mondiaux junior durant le temps des fêtes, Romanov se promènera entre deux arénas en République Tchèque. L’un sera de format olympique et l’autre, de format hybride.

En rafale

– Eddie Lack a eu de bons mots pour Micheal Ferland.

– Des changements fondamentaux devront être apportés au power play montréalais.

– Alexander Ovechkin a notamment été élu meilleur joueur de la LNH. #ESPYAwards

– Est-ce que Toronto a vraiment été dans le coup à quelque part dans le processus?

– Les bras! Man, les bras!

PLUS DE NOUVELLES