AHL : le Rocket pourrait jouer à partir de février

Nous avons appris hier que la OHL devrait recommencer sa saison le 4 février prochain – et non le 1er décembre, date initiale visée par le circuit. Évidemment, il s’agit encore de spéculation, et rien ne peut être confirmé par qui que ce soit. Il s’agit d’un objectif, rien de plus.

Pendant ce temps, la LHJMQ a recommencé assez tôt – mais a été freinée par la zone rouge. 

Aujourd’hui, c’est le même combat (ou presque) pour la AHL. Les gouverneurs de la ligue ont officiellement retardé de plus de deux mois la date qui était initialement prévue pour l’ouverture de la saison. On discutait du 1er décembre 2020, et il est maintenant question du 5 février 2021.

Si la saison est repoussée davantage qu’elle ne l’est présentement, on s’approchera dangereusement de l’année complète sans match de la Ligue Américaine.

La ligue continue présentement d’évaluer ses options dans ses 31 marchés. Il faut dire que c’est assez compliqué lorsqu’on pense aux formations canadiennes, notamment le Rocket de Laval. La frontière est un problème pour toutes les ligues, mais une division canadienne devrait aussi être dans les plans de la AHL – les clubs canadiens de la LNH devraient établir leur club école au pays pour en faire une réalité.

Dans le meilleur des mondes, le Rocket de Laval jouera au mois de février. Dans un monde réaliste, il risque de ne pas y avoir beaucoup d’amateurs d’admis dans les estrades. On espère que la situation évolue d’ici là, mais ça demeure peu logique en considérant les circonstances actuelles. C’est dans trois mois, mais bon. Nous sommes en pandémie depuis mars dernier… 

La sécurité financière de la AHL risque d’être fragile, mais une saison est nécessaire pour les centaines de joueurs qui attendent présentement un camp d’entraînement depuis des mois.

Il faut également préciser que la LNH risque de disputer un mois (ou quelques semaines) sans club-école. Ainsi, la règle des 23 joueurs devra à nouveau être apaisée par la ligue.

Pendant ce temps, la ECHL veut encore reprendre ses activités à la mi-décembre. C’est à rien n’y comprendre.

Nous vivons dans un drôle de monde. Seigneur qu’on a hâte d’être de retour à la normale.

Prolongation

Mon collègue Anthony Marcotte (91.9 Sports) a encore de la difficulté à voir la ligue revenir cette année. Il connaît les circonstances financières, et ça risque d’être très difficile si la situation de la COVID n’évolue pas rapidement.

PLUS DE NOUVELLES