Adonis Stevenson a accordé sa première entrevue depuis le 1er décembre à Nancy Audet

Le Journal de Montréal a révélé hier matin que la mère et la conjointe d’Adonis Stevenson souhaitaient toutes les deux gérer les finances du boxeur jusqu’à ce que ce dernier ne soit plus considéré comme étant inapte aux yeux des tribunaux. Réjean Tremblay a d’ailleurs renchéri ce matin dans le journal, ajoutant même que Stevenson avait retrouvé sa mémoire à long terme, mais qu’il a de la difficulté avec ses souvenirs à court terme.

Une audience a d’ailleurs eu lieu ce matin en Cour supérieure du Québec (palais de justice de St-Jérôme).

L’excellente journaliste Nancy Audet était sur place et elle s’est entretenu brièvement avec Stevenson avant que celui-ci entre dans le bâtiment. Je vous invite à regarder l’entretien ici :

Il s’agissait de la première apparition vidéo et de la première entrevue d’Adonis depuis son knock-out du 1er décembre. Vous connaissez l’histoire, on a déclaré « mort cérébrale » et il a été placé dans un coma artificiel (sédation contrôlée) pendant plusieurs jours.

Stevenson est arrivé avec Simone God et il a répondu à la (très simple) question d’Audet « T’es en forme? Comment vas-tu? Comment ça se passe depuis ton retour à la maison? »

« Ça va bien. Tout va bien. Heureux d’être de retour. On vit jour par jour. On vit un jour à la fois. » – Adonis Stevenson

Stevenson était capable de marcher par lui-même et sincèrement, il avait l’air en bonne forme (selon les circonstances). Il n’avait pas la même facilité de parole qu’avant l’incident et on pouvait clairement voir les séquelles des opérations qu’il a subies mais en gros, cette petite entrevue a de quoi donner espoir aux gens qui lui souhaitent depuis plusieurs mois un prompt rétablissement.

Stevenson devait participer à une première sortie publique hier en lien avec la semaine du Grand Prix, mais il a décidé d’annuler sa présence quelques heures auparavant.

En rafale

– Le gars est un guerrier et une légende!

– Jack Capuano jouera donc le même rôle que Marc Crawford l’an dernier, mais sous D.J. Smith et non Guy Boucher.

– Nous sommes plusieurs à espérer…

– Intéressant. Trois candidats se démarquent.

– Le buzz atteint des limites insensées!

PLUS DE NOUVELLES