Abramov donne la victoire aux recrues des Sénateurs

Les recrues du Canadiens se sont délié les jambes ce soir à l’occasion d’un mini-tournoi impliquant aussi les jeunes des Sénateurs et ceux des Jets. Un duel très attendu par plusieurs amateurs afin de voir un peu à l’oeuvre où certains jeunes en sont dans leur développement.

Après avoir rossé les Jets vendredi soir, les Sénateurs se sont assurés de repartir avec la victoire morale de cet événement en disposant du Canadien 4-2.

Vitaly Abramov a été l’artisan du gain avec un tour du chapeau.

Le Russe sait qu’il peut mériter sa place avec le grand club et il commence son automne du bon pied.

Du côté du Canadien, le premier trio composé de Ryan Poehling, Nick Suzuki et Rafaël Harvey-Pinard s’est aisément élevé au-dessus de la mêlée.

Ryan Poehling a tout simplement survolé la glace. Utilisé à l’aile droite, il est définitivement prêt à se rendre au gros camp du Canadien pour mériter son poste. Nick Suzuki, qui est désormais plus costaud, a réussi à atténuer les craintes qui ont surgi après le camp de développement en juin dernier.

Il devra garder le même niveau d’intensité et de performance pour brouiller les cartes et demeurer à Montréal au lieu de se diriger vers Laval.

Mais celui qui a épaté la galerie, de par son intensité et son éthique de travail, c’est Rafaël Harvey-Pinard, qui a enfilé le premier but du Canadien. Un filet qu’il a obtenu en travaillant d’arrache-pied, grâce à une passe de Suzuki.

L’attaquant a vite mérité la confiance de Joël Bouchard, qui a décidé d’utiliser le jeune homme à toutes les sauces. Est-ce que le jeune homme va forcer la main à son équipe pour le faire graduer dès cet automne avec le Rocket de Laval?

Liam Hawel a complété la marque avec 10 secondes à jouer, avec Hillis et McShane comme complices.

Chez les défenseurs, Cale Fleury a été le meilleur de la brigade du Bleu-Blanc-Rouge.

Les jeunes du Canadien terminent leur week-end demain soir avec un affrontement, à 19h, face aux espoirs des Jets.

En rafale

– Claude Julien et Marc Bergevin ne sont pas dans cette liste.

– Va-t-on éviter un conflit de travail dans la LNH? Ce serait dans l’intérêt de tout le monde.

– Bowen Byram, l’un des morceaux obtenus dans la transaction Duchene, pourrait bien être du match d’ouverture dans l’uniforme de l’Avalanche, en octobre.

– Ben voyons…

PLUS DE NOUVELLES