91 joueurs autonomes avec restriction sont toujours sans contrat

Deux joueurs dont les droits appartiennent au Canadien de Montréal sont toujours sans contrat : Charles Hudon et Michael McCarron.

Mais ils ne sont pas les seuls. Au total, 91 joueurs autonomes avec restriction sont toujours sans contrat ce midi à travers la LNH.

Les plus gros noms sont les suivants : Mikko Rantanen, Jacob Trouba, Patrik Laine, Brock Boeser, Mitch Marner, Matthew Tkachuk, Andre Burakovsky, Colin White, Neal Pionk, Will Butcher, Sam Bennett, Zach Werenski, Brayden Point, Travis Konecny, Kyle Connor, J.T Compher, Pavel Buchnevich, Charlie McAvoy, Adrian Kempe, Ivan Provorov, Anthony Beauvillier, Jakub Vrana et Kevin Fiala.

D’ailleurs, on a appris ce weekend que les négociations n’avançaient vraiment pas entre les Flyers et le clan Provorov.

C’est la même chose aussi dans le cas de Mitch Marner à Toronto et de Patrik Laine à Winnipeg. Laine en aurait marre, même, alors que Marner souhaiterait toujours signer le même contrat qu’Auston Matthews, point.

Selon Bob McKenzie, la plupart des RFA ne s’étant pas qualifiés pour l’arbitrage seront encore sans contrat au début du mois de septembre, quelques jours avant l’ouverture des camps d’entraînement.

Il s’agit d’une nouvelle réalité LNH qui sera certes au menu du jour lors des prochaines négociations entre la LNH et l’Association des joueurs. Les jeunes veulent être payés à gros prix à un plus jeune âge. #ProchaineConventionCollective

Combien d’entre-eux imiteront William Nylander et sa grève de l’automne dernier? Bonne question…

Au final, l’offre hostile du Canadien à l’endroit de Sebastian Aho a facilité les choses pour les Hurricanes. Leur dossier prioritaire est réglé, eux. #AgentPasFou


Une offre hostile désirée chez les Leafs?
Bob McKenzie est allé loin ce matin, affirmant que les Maple Leafs espèrent fort probablement voir Mitch Marner recevoir… et accepter une offre hostile présentement.



Il y aurait trop de différences entre les demandes de Marner et l’offre des Leafs.

Kyle Dubas et ses hommes auraient donc ainsi toutes les données en main pour prendre une décision. Il aurait sept jours pour le faire. Ça forcerait les choses.

Sinon, ça risque de traîner jusqu’au camp d’entraînement, au moins, et de se conclure d’une façon qui mettra les Maple Leafs dans le trouble. Soit parce qu’ils n’auront pas assez d’espace sous le plafond salarial et qu’ils devront liquider un joueur à la dernière minute, soit parce qu’ils n’auront pas remplacé Marner.

Rappelons que si jamais Marner venait à accepter une offre hostile, les Leafs devraient choisir entre égaler l’offre ou recevoir des choix au repêchage en guise de compensation. Probablement 4 au total… Soit 2 premiers, 1 deuxième et un troisième ou 4 premiers.

Rappelons aussi que selon les différentes rumeurs, Mitch Marner aurait reçu et refusé au moins deux offres hostiles.

Est-ce que Marc Bergevin se garde présentement de l’espace sous le plafond salarial afin de tirer profit d’une situation qui mettra une équipe dans une situation précaire en septembre ou en octobre. I hope so! #OffreHostile? #OuTransactionAvecUneÉquipeAuPlafond?

À noter que plusieurs RFA ne possédaient pas assez d’expérience pour aller en arbitrage et que Charlie McAvoy et Brock Boeser ne peuvent pas recevoir d’offre hostile, notamment.

En rafale

– Est-ce que le CH mettra Cole Caufield sous contrat aujourd’hui? J’en doute fort…

– Sa maison est assez grande pour qu’il ait un court de basket à l’intérieur…

– Les frères Lenkov avancent dans le processus d’achat des Alouettes.

– Magnifique!

PLUS DE NOUVELLES