Sakic ne voulait (probablement) pas répéter la même erreur qu’avec O’Reilly | Les candidats possibles du CH pour Vegas

Joe Sakic a décidé de conserver les services de Matt Duchene et Gabriel Landeskog, qui sont inévitablement deux de ses piliers. Après toutes les rumeurs entourant les deux jeunots, certains s’attendaient à une transaction, mais plusieurs savaient que ça ne se produirait pas puisque ce genre de transaction est conclue durant la période estivale.

J’ai l’impression que Sakic a appris du passé. À l’époque où Patrick Roy était impliqué dans les décisions, l’organisation a troqué l’un de ses rouages les plus importants, Ryan O’Reilly. Roy souhaitait rapatrier Mikhail Grigorenko, donc la concession s’est servis de OR pour acquérir Grigo et mettre le grappin sur un défenseur ciblé, Nikita Zadorov. Voici les détails de cette transaction discutable du duo Sakic-Roy.

La concession s’est précipitée à réaliser ce pacte et aujourd’hui, elle le regrette fort probablement.

Toujours au sujet de l’Avalanche, Elliotte Friedman rapporte que Sakic a été pressé de sélectionner son entraîneur (Jared Bednar) suite au départ hâtif de Patrick Roy. L’ancien numéro 19 n’a pas eu la chance de s’entretenir avec les candidats qui étaient sur le marché à ce moment précis.

Bednar ne connaît pas le succès escompté, mais comme Friedman le souligne si bien, il est entré dans une situation brutale (avec l’histoire de Roy). C’est donc difficile de lui jeter tout le blâme. Sakic est-il a blâmer alors? L’organisation recrute très mal, donc il n’est pas le seul qui mérite les critiques.

Ah oui! Friedman est revenu sur les deux points centraux de la possible « chicane » entre Sakic et Roy : les dossiers Tyson Barrie et Alexander Radulov.

En rafale
– Voici les candidats du Canadien qui pourraient être exposés à Las Vegas. #RepêchageDExpansion

– Le frère de Ryan Johansen a signé son contrat d’entrée avec les Capitals de Washington.

– En sortant quelques vétérans, le Lightning de Tampa Bay est désormais la troisième plus jeune équipe du circuit.

– Les Flames ne veulent pas brusquer Curtis Lazar et le kid est très heureux de se retrouver à Calgary.

PLUS DE NOUVELLES