30 dépisteurs ont assisté au match Canadiens-Sabres

Le Canadien s’est incliné en prolongation contre les Sabres, hier soir. Malgré l’excellent match qui a été disputé par les hommes de Claude Julien, le Tricolore a été incapable d’amasser plus d’un point. Mais au final, c’est sur la galerie de presse que l’attention a été portée après le match.

Elliotte Friedman a rapporté sur les ondes de Sportsnet qu’un total de 30 recruteurs, représentant 22 équipes différentes, étaient présents à Buffalo pour assister à cette joute. Habituellement, on peut voir une dizaine de dépisteurs à un match. Mais trente, c’est un chiffre énorme qui veut presque assurément dire que quelque chose se trame.

Par contre, ne montez pas sur vos grands chevaux. Les chances sont très bonnes que ce n’est pas un joueur du Tricolore qui était (principalement) épié par les hommes de hockey sur place.

La théorie la plus populaire implique Rasmus Ristolainen. Le défenseur finlandais a révélé l’été dernier qu’il ne trouvait plus de plaisir à jouer avec les Sabres, et il a été rapporté qu’il aurait demandé une transaction, tout comme Ryan O’Reilly l’avait fait lorsqu’il a été transigé à St-Louis.

Brian Burke croit fermement que Risto est la cible de cette afflux de recruteurs. Après tout, son nom revient au sein des rumeurs de transaction depuis très longtemps, maintenant. Une tonne d’offres devraient être déposées, mais reste à voir ce que Jason Botterill en pensera.

À noter que les Jets ont besoin d’aide à la ligne bleue et qu’ils pourraient viser le gros défenseur. 

En Rafale

– Officiel :

– Mise à jour sur l’état de leurs activités.

– Mauvaise nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES