Le Canadien l’échappe face aux Red Wings

En vertu de son deuxième match en deux soirs, le Canadien était à Detroit afin d’y affronter les Red Wings. Pour ce match, Cale Fleury et Jordan Weal ont été laissé de côté par Claude Julien.

Voici le reste de l’alignement concocté par le pilote du CH.

Le premier but du match appartient à Artturi Lehkonen. C’est en infériorité numérique qu’il s’est inscrit à la marque.

Il est en feu, lui.

Au cours de la première période, les Wings ont tiré deux fois plus que le CH (12 c. 6), ce qui n’est pas habituel pour les hommes de Claude Julien. Mais comme on le sait, les difficultés du CH face aux mauvaises équipes sont bien réelles.

Il faut aussi retenir le coup subi par Ryan Poehling, qui n’avait vraiment pas besoin de ça.

En deuxième période, l’avantage numérique du Canadien a frappé. Avec Ilya Kovalchuk sur la patinoire, Nick Suzuki a doublé l’avance des siens.

Charlie Lindgren, qui connaissait un bon match jusque là, a cédé pour la première fois du match. Frans Nielsen a réduit l’écart grâce à ce filet.

Les tirs étaient alors au nombre de 23-16 en faveur des locaux.

Robby Fabbri a profité du début de la troisième pour ramener les deux équipes à la case départ.

Pour le but qui a donné l’avance au CH, Victor Mete est allé au filet afin de marquer son quatrième de la saison – et en carrière.

Notez d’ailleurs la magnifique passe de Kovalchuk. Magnifique.

Visiblement inspiré par le beau but, Frans Nielsen a marqué son deuxième du match.

Malheureusement, Filip Zadina est allé chercher le quatrième but des siens, celui qui a donné l’avance aux Wings.

Le Canadien n’a jamais réussi à reprendre les devants.

Marque finale : 4-3 Detroit.

Le prochain match du Canadien aura lieu jeudi soir, face aux Oilers.

Prolongation

– Et de sept… Celle-là fait mal puisque le Canadien menait lors de la majorité de ce match.

– De la grande visite pour Jeff Petry, qui a grandi à Detroit.

– Charlie Lindgren a connu un bon début de match, mais ça s’est gâté par la suite. Cayden Primeau est-il sur son retour?

– Ça jouait dur.

– Cale Fleury aurait-il fait pire? Je ne crois pas.

– C’est gênant.

– Ouch.

PLUS DE NOUVELLES