2021 : Jordan Weal est clairement le grand perdant chez le Canadien

Tout le monde est excité! Le Canadien ouvrira sa saison ce soir à Toronto.

Le DG, le coach, les joueurs, les partisans… tout le monde sauf peut-être un gars : Jordan Weal.

S’il y a un grand perdant actuellement dans l’organisation du Canadien, c’est bien Jordan Weal.

Non seulement a-t-il été écarté de la formation régulière de l’équipe… mais on ne lui a même pas fait de place sur le taxi squad.

Ai-je besoin de vous rappeler que Weal a récolté 15 points en 49 matchs la saison dernière et qu’il avait même droit à une rotation régulière sur le power play?

Qu’il a joué deux matchs dans la bulle torontoise l’été dernier?

Qu’il avait récolté 10 points en 16 matchs à sa première saison à Montréal?

Là… il doit attendre que le camp d’entraînement du Rocket se mette en branle pour poursuivre ses activités professionnelles.

L’arrivée de Toffoli, Anderson, Perry et Frolik lui aura fait mal… tout comme l’éclosion d’Evans et la nécessité de garder Poehling avec le taxi squad pur ne pas ralentir son développement (et le récompenser de ses récents efforts).

S’il est chanceux, Weal reviendra avec l’équipe réserve au début du mois prochain. Ou avant, s’il y a des blessures ou des éclosions de COVID-19 à Montréal. Mais bon… Claude Julien ne semblait pas très enchanté envers Weal en début de semaine lorsqu’on l’a questionné à son sujet (point de presse).

La seule bonne nouvelle dans son cas, c’est qu’il possède un contrat à un seul volet. Il touchera un salaire annuel de 1,5 million $, peu importe à quelle équipe il sera assigné cette saison. Et de ce que j’en comprends, tu sauves un peu de frais divers (escrow notamment) quand tu joues dans la AHL et non la LNH.

Weal n’aura jamais eu de véritable chance de faire sa place durant le camp d’entraînement. Xavier Ouellet non plus, mais lui, il a joué à Laval au cours des dernières saisons. Pas Weal!

Weal a déjà été nommé joueur par excellence des séries dans la Ligue américaine. C’était en 2015, alors qu’il évoluait pour le club-école des Kings de Los Angeles.

Cela démontre que la profondeur du CH est bien plus grande que par le passé.

En rafale

– Mattias Norlinder effectuera un retour à la compétition demain en Suède.

– Il y a un nuage d’incertitude qui flotte au-dessus de la LNH et sa saison (lancée aujourd’hui).

– Bravo à Gonzo. Il le mérite.

– Avis aux partisans des Sénateurs.

– Jordie Benn devra attendre.

– Une bagarre pour hommes dans le UFC la KHL.

PLUS DE NOUVELLES