11 victoires en 12 matchs : le Rocket domine sa division

Le Rocket de Laval a le vent dans les voiles, et la troupe de Joël Bouchard continue de dominer la Division Nord de la Ligue américaine. Grâce à la récolte d’un 23e point sur une possibilité de 24 lors des 12 derniers matchs, le Rocket prend une avance de 15 points sur les Marlies au premier rang de la section toute canadienne.

Une fiche de 17-4-1, ça se célèbre. Cole Caufield s’en vient, les gardiens sont en feu, les jeunes attaquants produisent. Il s’agit potentiellement de la meilleure équipe assemblée pour le club-école du Canadien depuis que Carey Price a gagné la Coupe Calder avec les Bulldogs d’Hamilton. 

Le Rocket l’emporte 4 à 2 contre le Heat de Stockton, contre qui la formation lavalloise compte 6 victoires. C’est plus du tiers des gains, ça, par contre.

Il faut le dire, Rafaël Harvey-Pinard, Jordan Weal et Yannick Veilleux ont connu tout un match. RHP a ouvert la marque sur cette magnifique passe de Ryan Poehling en deuxième période.

Sur le deuxième but de l’équipe, c’est Jordan Weal qui s’est permis une passe savante (en hauteur) à Yannick Veilleux qui en marque un deuxième en deux matchs.

Finalement, Poehling a lui-même fait vibrer les cordages. Bien positionné de son côté fort, l’Américain a profité d’un rebond pour loger dans le disque dans le filet du Heat.

RHP a terminé la rencontre en inscrivant son deuxième but du match, celui-ci dans un filet désert. Soirée de 3 points pour lui, malgré tout.

La dernière défaite de Michael McNiven en temps réglementaire remonte toujours à 2019. Le 10 avril, pour être plus précis. Ça fera bientôt deux ans.

On s’attend présentement à ce que Cole Caufield rejoigne l’équipe dès vendredi.

En Rafale

– RHP : «On joue comme une famille».

– Wow.

– L’histoire s’écrit dans la MLB.

PLUS DE NOUVELLES