betgrw

Filip Mesar parle avec Paul Byron une fois par semaine

Les Rangers de Kitchener ont entamé une fin de semaine plutôt intense. L’équipe de Filip Mesar a disputé des matchs vendredi et samedi, avec un autre prévu cet après-midi.

Individuellement, Mesar a bien fait, récoltant trois points lors des deux premiers matchs. L’équipe a tout de même perdu ses deux matchs et tentera d’éviter un balayage du weekend. Elle est toujours au premier rang de la OHL à l’heure d’écrire ces lignes.

Le Slovaque poursuit donc son excellent début de saison et même s’il n’est plus à deux points par match, il est drôlement proche.

Plusieurs raisons pourraient expliquer ses récents succès, dont le changement d’entraîneur à Kitchener. Mais fraîchement retraité, Paul Byron est également être un outil important à Mesar. Effectivement, on apprend dans un texte de Kevin Dubé dans le Journal de Montréal que les deux se parlent au moins une fois par semaine.

Byron a toujours été important pour les jeunes joueurs, mais depuis qu’il ne joue officiellement plus, il trouve du temps pour aider les espoirs de l’organisation. Il y a quelques mois, il a accueilli Logan Mailloux chez lui et récemment, il donne des conseils qui servent visiblement à Mesar, un autre choix de premier tour de l’équipe.

Le rôle de Ti-Paul dans l’organisation du Canadien est consultant au développement. C’est donc logique de le voir s’entretenir avec les espoirs les plus estimés du club.

En plus de l’ancien petit attaquant du Tricolore, Rob Ramage est aussi impliqué dans le développement du Slovaque. En effet, le directeur du développement a passé du temps à Kitchener au cours des derniers jours. Certains partisans ont abandonné dans le cas de Mesar après une saison ordinaire l’an dernier, mais l’organisation n’a pas abandonné, elle. Et jusqu’à maintenant, ça paie.

D’ailleurs, Ramage et l’entraîneur-chef des Rangers, Jussi Ahokas, semblent être sur la même longueur d’onde concernant le développement de leur protégé.

On a eu de bonnes discussions et on se parle aussi au téléphone régulièrement. – Jussi Ahokas

Celui qui n’est pas préoccupé par les attentes placées envers lui porte également une attention particulière à Juraj Slafkovsky lorsqu’il syntonise les matchs du Canadien. Mesar croit que son bon ami fait bien, surtout dernièrement, et il a avoué que les deux se parlent régulièrement.

Ce sera un bon joueur dans la LNH, il va s’améliorer d’année en année. – Filip Mesar, en parlant de Slafkovsky

PLUS DE NOUVELLES