betgrw

En avance en première période, Joël Bouchard a retiré son gardien

Les Comets d’Utica affrontaient aujourd’hui le Crunch de Syracuse dans un match présenté en après-midi.

Lors de la première période, alors que son club menait 2-1 et qu’il se retrouvait à 5 contre 3 pour une minute et demie, Joël Bouchard a eu le culot de retirer son gardien pour tenter d’en profiter à 6 contre 3…

Vous l’aurez vu venir. La stratégie s’est retournée contre lui et les Comets ont marqué un but dans un filet désert pour égaliser la marque (2-2).

Ce n’est pas une séquence qu’on voit tous les jours…

Et ce n’est pas une séquence qui passera à l’histoire pour le Crunch, qui a eu l’air un peu fou :

J’imagine qu’on avait déjà discuté de l’idée en masse chez le Crunch avant d’appliquer la stratégie parce que ce n’est pas quelque chose qu’un entraîneur fait régulièrement.

C’est créatif, et ça aurait certainement pu fonctionner… Mais si les joueurs n’étaient pas au courant et qu’ils se sont fait marquer un but à cause d’une décision loufoque de l’entraîneur, c’est une autre histoire.

Le pointage n’était que de 2-1, après tout. Ce n’est pas comme si le Crunch avait la plus grosse avance au monde…

L’important, dans tout ça, c’est que le Crunch a été en mesure de se sauver avec la victoire.

Les hommes de Bouchard ont remporté la rencontre par la marque de 5-4 à l’aide d’un but marqué par Joe Carroll en prolongation et tout le monde peut retourner à la maison en étant heureux.

Imaginez si la bourde de l’entraîneur québécois avait coûté le match au Crunch…. J’ai comme l’impression qu’il aurait passé une mauvaise soirée, Joël Bouchard. D’autant plus qu’on sait à quel point il est un passionné et qu’il aime la game. 

L’organisation d’Utica a d’ailleurs participé à la fête après le but marqué en tweetant que « c’est la chose la plus stupide que les Comets ont vu ».

C’est de bonne guerre :

PLUS DE NOUVELLES